Lundi 25 octobre 2021
TEST: 2271

Hausse du salaire minimum : 15€ de plus pour 1,5 million de travailleurs espagnols

Par Perrine Laffon | Publié le 19/09/2021 à 18:30 | Mis à jour le 20/09/2021 à 11:49
Photo : Visual Stories || Micheile 
smic espagne

Le gouvernement espagnol vient d'annoncer la semaine dernière une hausse du salaire minimum interprofessionnel espagnol. L'objectif est, à moyen terme, de hisser ce SMI au niveau de celui des voisins européens.

 

Il convient de rappeler qu'en 2007, le salaire minimum espagnol était de 570 euros, l'un des plus faibles en Europe. Il a augmenté progressivement jusqu'à atteindre 900 euros en 2019, puis 950 euros en 2021. La hausse progressive de ce salaire minimal devrait permettre, comme l'a précisé la ministre de l'Économie Nadia Calviño, de l'élever progressivement de 60% d'ici la fin de la législature du Président Pedro Sánchez. 

Une hausse du SMI espagnol de 15 euros 

Le gouvernement a pacté avec les représentants syndicaux une hausse du salaire minimum de 15 euros, pour porter le SMI à 965 euros par mois, de manière rétroactive à partir du 1er septembre 2021. Cela représente un salaire annuel de 13.510 euros répartis sur quatorze mois, comme cela est habituellement fait en Espagne (douze mois de paie + 2 paies extra). Réparti sur douze mois, ce salaire s'élèverait alors à 1.108,33 euros mensuels.

L'accord entre le ministère du Travail et les représentants syndicaux vise un SMI de 1.049 euros d'ici fin 2023. Les syndicats espèrent une hausse à 1.000 euros dès janvier 2022, suivie d'une seconde hausse en 2023. Les représentants des patronales, qui n'ont pas été consultés pour cet accord, s'opposent fermement à une augmentation du salaire minimum jusqu'à ce que l'économie espagnole soit complètement récupérée de la crise provoquée par la pandémie de coronavirus. 

Mais une baisse du pouvoir d'achat

Plusieurs pays européens ont annoncé des hausses des salaires, et l'Espagne ne peut pas se permettre de laisser l'écart se creuser. La modification du salaire minimum sonne comme un soulagement pour les foyers les plus modestes. Rappelons que selon les données de l'institut national de statistiques, 18,18% des Espagnols perçoivent un revenu inférieur ou égal au SMI (en 2019) ; des contrats et des situations précaires qui touchent en majorité les femmes. La législation espagnole concernant les travailleurs précise que le montant du salaire minimum doit tenir compte de l'inflation des prix. Or, l'augmentation du smi de 15 euros en 2021 correspond à une hausse de 1,60%, bien en dessous de l'inflation qui grimpe à 3%. Voilà pourquoi les syndicats considèrent que l'effort n'est pas suffisant. 

La mesure devrait tout de même bénéficier directement à 1,5 million de travailleurs en Espagne. La hausse du SMI engendre une hausse des cotisations à la sécurité sociale, qui aura un impact de 3 euros supplémentaires pour les auto-entrepreneurs (autónomos) qui cotisent sur la base minimum (leur mensualité passant de 286 à 289 euros). 

Nous vous recommandons
perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet