Vendredi 23 juillet 2021

P. Rouffiac: de la chorégraphie des idées à la musique de la peinture

Par Francis Mateo | Publié le 24/05/2021 à 17:44 | Mis à jour le 25/05/2021 à 12:22
Photo : DR
philippe rouffiac

Depuis 10 ans, Philippe Rouffiac concilie sa carrière d’artiste peintre avec son activité de Cartographe et Chorégraphe des Idées. Outre son expertise en Visual Mapping et Visual Thinking, le Français écrit et compose aussi ses propres chansons. Il expose à la Fundacion Pons de Madrid jusqu'au 31 mai prochain une sélection d'œuvres graphiques regroupées sous le titre "bonnes vibrations", comme celles que pourraient transmettre une chanson pop.


Il faudrait une bande son pour évoquer la peinture de Philippe Rouffiac. Avec une chanson de Bob Dylan, bien sûr. S'abandonner d'abord aux enchaînement des accords de guitare, se laisser porter comme pierre qui roule par la voix traînante du chanteur, ouvrir les fenêtres de l'esprit au changement et à l'allégresse... Car c'est cette lumière intense qui éclaire les toiles de Philippe Rouffiac, éclatantes des couleurs de l'Afrique et d'Amérique latine, où le peintre est allé se nourrir de cultures diverses et de joie, pour donner sa vision d'un monde qui ne connaît que les frontières du cadre de ses tableaux. 

Et encore : le peintre a voulu également s'affranchir de ces limites en proposant d'agrémenter ses peintures de textes, sortes de micro-nouvelles qui accompagnent les compositions picturales. "Ces histoires sont à la fois une autre façon d'entrer dans les toiles à travers des personnages fictifs, de s'attacher également à la peinture au-delà du simple ressenti que l'on peut avoir devant un tableau, du sentiment d'aimer ou pas", commente Philippe Rouffiac. Une façon d'entretenir une relation plus intime avec le public. Notamment celui de la Fundacion Pons de Madrid, où le peintre présente ses œuvres dans le cadre d'une exposition intitulée "Buenas vibraciones".

Je considère chaque tableau comme une chanson

Ces "bonnes vibrations" puisent donc leur inspiration loin dans le temps, lorsque Philippe Rouffiac découvrait le street art dans les rues de Londres. On peut aussi y voir l'influence des maîtres comme Jean-Michel Basquiat ou Keith Haring. Et toujours l'écho des chansons de Bob Dylan, qui illumina Philippe Rouffiac alors qu'il était encore enfant, à Nantes. C'est également le résultat d'une pérégrination professionnelle qui a conduit Philippe Rouffiac dans de nombreux pays, toujours accompagné de son carnet et sa palette de couleurs, avant d'arriver à Madrid. 

La lumière et la convivialité de l'Espagne participent à cette synthèse picturale qui se veut un portrait personnel de notre monde. "Je veux faire une peinture qui transmet des vibrations positives et reflète la planète telle que je la ressens, c'est-à-dire ouverte, solidaire, multiculturelle, qui aime apprendre, entreprendre, s'amuser, profiter du moment", confirme Philippe Rouffiac ; "Je considère chaque tableau comme une chanson : il raconte une histoire et émet une mélodie pleine de détails et de couleurs". Une "musique du regard" à découvrir jusqu'au 31 mai à la Fundacion Pons.


Informations pratiques :

"Buenas Vibraciones", Philippe Rouffiac.
Fundación PONS
Calle Serrano, 138.
Du 7 au 31 Mai 2021. 
Horaires : Lundi-Jeudi de 9h à 18h ;
Vendredi de 9h à 15h. Week-ends fermé. 
www.fundacionpons.org 
fundacion@pons.es 
91 562 46 33
*Toutes les mesures de sécurité et d’hygiène seront strictement respectées.
www.goingarty.com

Jeudi 27 mai de 16h à 21h, clôture de l'expo, puis mini-concert avec l'artiste.

expo philippe rouffiac

 

francis mateo

Francis Mateo

Journaliste spécialisé en économie et tourisme, correspondant pour lepetitjournal.com en Catalogne, Francis Mateo est également directeur des éditions Barnanews.com (Barcelone).
0 Commentaire (s) Réagir

Actualités

Andalousie Appercu
ALERTE INFO

“Test de moins de 24h"pour les voyageurs non vaccinés de retour d'Espagne et Portugal

Un “test de moins de 24 heures" sera exigé pour les personnes non-vaccinées de retour d'Espagne ou du Portugal, annonce sur franceinfo Clément Beaune, le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes.

Sur le même sujet