Mercredi 21 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Radiographie des expats espagnols : qui sont-ils ?

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 13/09/2017 à 15:56 | Mis à jour le 17/09/2017 à 22:23
Photo : Creative Commons
expatriés espagnols dans le monde

Pour la 4e année, InterNations publie son enquête Expat Insider, qui analyse notamment, par nationalité, les caractéristiques des expatriés dans le monde. Quid des Espagnols ?

Selon l’enquête, les trois principales motivations qui décident les expatriés espagnols à partir à l’étranger sont la prise d’emploi, la mutation professionnelle ou le suivi du conjoint.

Principales caractéristiques

Les expatriés espagnols ont en moyenne 38 ans, ils sont constitués de 57% de femmes contre 43% d’hommes, 58% sont en couple et 42% sont célibataires. Quant à leur situation professionnelle, 35% sont des employés, 10% sont dans l’éducation ou la recherche et 15% sont patrons d’entreprises. Concernant leurs destinations les plus fréquentes, 80% partent en Europe, avec 13% qui vont au Royaume-Uni, 9% aux Etats-Unis et 9% en Allemagne.

Une meilleure situation que chez eux

La plupart des expatriés espagnols possèdent un haut niveau d’éducation puisque presque la moitié a un niveau master, beaucoup viennent pour bénéficier d’un salaire plus haut que chez eux et ils sont d’ailleurs 62% à toucher un salaire plus élevé qu’en Espagne. 66% se disent avoir été motivés par la situation économique ou le marché du travail bénéfiques de leur pays d’accueil, qui font souvent contraste par rapport à l’Espagne et son taux de chômage élevé.

Une facilité au détachement

78% des expatriés espagnols se disent satisfaits de leur vie à l’étranger en général, 51% se sont adaptés à la langue locale et affirment la parler couramment et 54% sont contents de se faire des amis à l’étranger, allant d’ailleurs bien plus à l’extérieur du cercle des expatriés que les autres. Cependant, les expatriés espagnols ne partent jamais pour très longtemps. En effet, seulement 15% d’entre eux envisagent de rester pour toujours et 44% disent qu’ils vont rentrer en Espagne un jour contre seulement 33% pour les expatriés issus d’autres nationalités. 20% disent qu’ils ne se sentent pas à la maison dans leur pays d’accueil et 12% disent qu’ils ne s’y sentiront jamais. D’ailleurs seulement 7% acquièrent la nationalité du pays d’accueil contre 12% en moyenne, chez les expatriés du monde entier

0 CommentairesRéagir