Mardi 28 septembre 2021
TEST: 2271

L'Association Mujeres Avenir se penche sur le défi de la décarbonisation

Par Perrine Laffon | Publié le 07/06/2021 à 10:00 | Mis à jour le 08/06/2021 à 12:11
Photo : Julia Robles
les participantes à la conférence mujeres avenir

La transition énergétique et la loi sur le changement climatique sont au cœur de la reconstruction économique européenne. L'Espagne doit mettre en place les bonnes méthodes pour atteindre les objectifs du pacte vert européen et de la stratégie européenne de décarbonisation.

 

Le changement climatique est une menace importante à laquelle nous devons trouver une solution rapide. L'Association d'amitié hispano-française Mujeres Avenir a organisé la semaine dernière la conférence baptisée "l'impact de la décarbonisation et le défi d'une Espagne verte, digitale cohésive et égalitaire", au cours de laquelle les participantes, aux connaissances poussées sur le sujet,  se sont penchées sur l'implantation d'un modèle de développement durable qui génère de l'emploi et qui contribue à réduire les inégalités. Modérée par la Française Anne-Laure Viard, associée chez Mazars Espagne, la conférence a compté avec la participation de Josefina Piñon, également de Mazars, Senior Manager de l'équipe dédiée aux Fonds Européens ; Rocío Sicre, Directrice Générale Espagne du groupe EDPR ; Marta Blázquez, Vice-présidente de Faconauto, la patronnale des concessionaires automobile, et enfin María Jesús Pérez, Directrice de la RSC chez Sodexo Espagne.

 

Vous pouvez revoir la vidéo de la rencontre en cliquant sur ce lien.


Des objectifs clairs pour les fonds Next Génération

En mai 2020, la Commission Européenne a proposé le plan de récupération "Next GenerationUE", avec une enveloppe de 750 milliards d'euros (financés à travers la dette européenne) : ces fonds sont destinés à reconstruire l'économie européenne après la crise sanitaire du Covid-19, en profitant de cet élan pour créer une économie durable, résiliente et numérique. María Luisa de Contes, présidente de Mujeres Avenir, a expliqué que les entreprises comme la société sont particulièrement préoccupées par l'adaptation du monde à la lutte contre le changement climatique, et espère que "la mise en place d'un nouveau modèle de développement durable, auquel nous sommes compromis par la signature du pacte vert européen, nous permettra de devenir le premier continent climatiquement neutre en 2050".  Cependant, depuis Mujeres Avenir les participantes regrettent que seuls 16% des entreprises espagnoles développent des projets aux objectifs clairement définis afin de pouvoir accéder aux 140 milliards d'euros assignés à l'Espagne pour les six prochaines années dans le cadre des fonds "Next Generation". 

mujeres avenir
María Luisa de Contes, présidente de Mujeres Avenir, a expliqué que les entreprises comme la société sont particulièrement préoccupées par l'adaptation du monde à la lutte contre le changement climatique / Julia Robles


Davantage d'efforts pour la mobilité verte

La mobilité et la pollution liée à l'usage de véhicules privés restent un problème de contamination majeur dans le pays. Il convient de souligner qu'il existe encore de nombreux obstacles pour inciter les consommateurs espagnols à changer leur véhicule pour passer à un modèle électrique, comme l'a expliqué la vice-présidente de la patronale de concessionnaires automobiles Faconauto, Marta Blázquez : "Il existe encore beaucoup de barrières, comme les points de recharge électrique, l'autonomie ou le prix d'achat, pour pouvoir atteindre l'objectif de cinq millions de véhicules électriques en circulation sur nos routes d'ici 2030". Pour Marta Blázquez, l'Espagne fait partie des mauvais élèves européens en termes de mobilité durable. Elle assure cependant que le pays pourrait devenir un leader dans ce domaine en quelques années, grâce un grand investissement dans le secteur automobile, et en misant également sur l'autoconsommation via l'énergie solaire. Nous avons besoin pour cela "d'un effort extra de la part du gouvernement : il faut changer les lois en termes de fiscalité, bonifier l'usage des véhicules les moins contaminants, et éliminer la TVA sur les véhicules électriques comme l'ont fait d'autres pays européens".

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet