Dimanche 15 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mujeres Avenir, avec les femmes peintres, au Musée du Prado

Par Vincent GARNIER | Publié le 26/03/2019 à 09:44 | Mis à jour le 26/03/2019 à 09:53
Photo : Julia Robles
mujeres avenir madrid

Lundi au sein de la plus grande pinacothèque de la capitale, était organisée par l'association d'amitié hispano-française Mujeres Avenir, en collaboration avec l'Ambassade de Monaco en Espagne, une conférence intitulée "La femme peintre au Musée du Prado", portant sur deux artistes féminines du 16e siècle, Sofonisba Anguissola et Lavinia Fontana.

 

La conférence, centrée sur l'intervention de Leticia Ruiz Gómez, Docteure en histoire de l'art, conservateure au Musée du Prado et responsable du département de peinture espagnole de la Renaissance, aura permis de découvrir en avant-première les coulisses d'une exposition qui sera présentée en octobre prochain, centrée sur ces deux artistes, femmes avant-gardistes, et organisée grâce au soutien de la Fondation Prince Pierre de Monaco.

Avec cette cérémonie, Mujeres Avenir démontre son aptitude à sortir de sa zone de confort, tant soit peu que l'association s'y soit jamais complu. En accord avec les changements de statuts actés lors de la dernière AG, c'est dans les vastes mondes de la francophonie et de l'hispanité que la relation franco-espagnole est désormais encadrée et que les différents cheminements vers l'égalité de genre sont débattus. Mujeres Avenir explore ainsi successivement depuis plusieurs mois une série de formules qui ont pour objectif d'ancrer sa lutte pour l'égalité de genre dans une démarche globale, avec l'appui des représentations diplomatiques d'un nombre croissant de pays, au sein d'institutions variées, qui constituent autant d'appuis que l'association sait à sa cause engranger.

 

mujeres avenir
Photo : Julia Robles

A la tribune, les représentants de Monaco et de la Fondation Prince Pierre ont rendu hommage à l'association, qui leur a rendu la pareille. Au-delà des politesses, la combinaison s'est avérée payante, puisque l'imposant auditorium du musée était quasiment comble, assurant avec quelques mois d'avance sur le calendrier, une belle visibilité à l'initiative appuyée par les instances monégasques. Tandis que Monaco marque une nouvelle étape francophone dans le parcours mené par Mujeres Avenir contre les inégalités de genre, l'exposition qui sera ouverte du 22 octobre 2019 au 2 février 2020 constitue notamment l'occasion de mettre en relief la lutte des femmes pour se tailler une place dans des univers traditionnellement réservés aux seuls hommes.

 

mujeres avenir
Photo Julia Robles

Soledad Murillo, Secrétaire d'Etat à l'Egalité de genre, habituée des conférences organisées par Mujeres Avenir, a lors de son intervention rebondi sur le parcours de ces deux peintres hors du commun, pour dénoncer les chasses gardées qui constituent, aujourd'hui encore, trop souvent des territoires où les femmes sont exclues, "de façon subtile ou plus grossière", obligeant ces dernières à "se surpasser" pour réussir à s'imposer "dans des espaces où elles n'ont pas leur place". De la même façon que Sofonisba Anguissola et Lavinia Fontana marquèrent, au 16e siècle, de leur talent un art où traditionnellement n'exerçaient que des hommes, tandis que les représentantes du sexe faibles étaient reléguées au sein du foyer, Soledad Murillo a invité les femmes contemporaines à protagoniser leur émancipation.
 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet