Mercredi 17 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Législatives #5ecirco: Samantha Cazebonne vs François Ralle: réactions

Par Vincent GARNIER | Publié le 10/04/2018 à 18:10 | Mis à jour le 16/04/2018 à 12:10
cazebonne ralle andreoli

Dimanche 8 avril avec seulement 7,87% de taux de participation, le premier tour de la Législative partielle sur la 5e circonscription des Français de l'étranger s'est soldé par un résultat qui, sans surprise, envoie les protagonistes du second tour de l'an dernier de nouveau face à face, le 22 avril prochain. Réactions des intéressés suite à ce scrutin.

 

Samantha Cazebonne (LREM) :

"Je salue et remercie les électeurs qui ont fait l'effort de se déplacer dans ce contexte très particulier d'élection partielle à l'étranger, toujours compliqué pour la participation. Celle-ci a finalement dépassé les 10% à Madrid et presque autant au Portugal, pour s'établir sur l'ensemble de la circonscription à 7,87%, ce qui est évidemment très faible mais malheureusement conforme aux pronostics. 
J'interprète d'abord cette abstention, pour avoir entendu de nombreux témoignages en ce sens, comme le signe d'une très grande perplexité voire incompréhension des Français de la circonscription quant aux raisons de retourner aux urnes en 2018, après s'y être déjà rendus quatre fois en 2017, que les résultats avaient été significatifs et que rien ne les avait politiquement remis en cause depuis.
Avec 35,5% des suffrages (seule candidate au dessus de 30%), les électeurs m'ont à nouveau placée clairement en tête du premier tour avec 7 points d'écart sur mon poursuivant, malgré la présence d'un autre candidat favorable à Emmanuel Macron et qui a semé une certaine confusion parmi un électorat qui lui a tout de même apporté 7,5% des suffrages. On peut légitimement penser qu'en l'absence d'une telle candidature plus de 40% des suffrages se seraient portés sur moi dès le premier tour, ce qui limite sérieusement l'analyse d'une soi-disant érosion massive du soutien apporté par les électeurs de la circonscription à la politique du gouvernement et de la majorité actuels.
Seule en mesure de rassembler très largement l'électorat de la circonscription, au second tour, je lance un appel de mobilisation aux électeurs afin de manifester leur rejet du projet de division, de contestation et de blocage stériles porté par l'extrême gauche, et de m'apporter leur soutien car je suis la seule candidate capable de faire entendre une large représentativité d'idées, de propositions et d'attentes de nos concitoyens dépassant, à l'image de notre gouvernement, les clivages politiques et les idées radicales dans lesquelles s'est enfermé mon opposant de la France Insoumise."

 

François Ralle Andreoli (Agissons Ensemble) :

"Je tiens à remercier les électrices et électeurs de la circonscription qui nous permettent à nouveau d'accéder au deuxième tour avec un excellent score. Ils nous ont placé, Marion de la Porte et moi-même, en tête dans de nombreux bureaux de vote, des Canaries jusqu'à Bilbao. C'est le succès d'une formule éco-citoyenne de rassemblement et de terrain, "Agissons Ensemble" et d'une candidature ancrée dans nos territoires et au service des Français résidant hors de France.
La République en Marche est en très fort recul suite au bilan des 8 mois du gouvernement. Elle doit désormais compter avec notre alternative, forte et enthousiaste, qui veut obtenir un député de proximité au service de nos compatriotes. Nous comptons bien à nouveau rendre ce deuxième tour utile et le gagner. Il est assez representatif et révélateur d'ailleurs que malgré la vague de mécontentement exprimé par les Français-es de la circonscription depuis des mois, aucune avancée concrète n'est proposée sur les grands problèmes scolaires, consulaires, fiscaux. La démocratie c'est savoir écouter les autres. Nous ferons tout notre possible pour que notre dynamique constructive parvienne à convaincre plus largement."

 

Consignes de vote


A défaut -en attente- du retourde Yohann Castro (divers droite, 122 voix), nous relayons déjà les premières consignes et les réactions des candidats installés dans la Pénisule.

Raphaël Chambat (Les Républicains, 952 voix), publie ce jour un communiqué dont on peut déduire que le transfert automatique de voix vers la candidate LREM n'est pas appelé. "La faible participation et un score modeste pour une députée sortante démontrent que beaucoup de Français, qui jugent défavorablement la politique du Gouvernement, se détournent non seulement des urnes mais aussi des candidats En Marche", exprime-t-il notamment. "Sachez que je continuerai à combattre vigoureusement la casse de l'enseignement français à l'étranger et la hausse des impôts pour nos retraités dont la candidate En Marche est coresponsable et qui mérite donc d'être sanctionnée". 

Mehdi Benlahcen (PS, 510 voix) signe ce jour un communiqué la Fédération des Français de l'étranger. "Nous n'avons pas besoin d'une député En Marche de plus, ce dont nous avons besoin c'est d'une opposition à la politique liberale du Président Macron à l'étranger" indique notamment la missive. 

Ludovic Lemoues (Front des Patriotes Républicains, 275 voix) n'a pas encore décidé s'il allait transmettre une consigne. "Si je donne une indication de ce que je voterai pour ma part, sera à travers mon compte Twitter. Si j'apporte mon soutien, ce sera à Samantha Cazebonne, mais je ne suis pas très favorable à ce genre de consignes. Clairement je n'appuierai pas François Ralle", nous indique-t-il par téléphone. 

Pour sa part Jean Laurent Poitevin publiait le 13 avril un communiqué avec une claire consigne de vote : "Adhérent de la 1ère heure d’En Marche ! en Espagne, je soutiens sans faille les réformes entreprises par Emmanuel Macron. Souhaitant que notre 5ème circonscription s’inscrive dans cette dynamique, il est extrêmement important de continuer à disposer d’une députée de la majorité présidentielle pouvant peser pour nous défendre. Ma voix (votre voix !) a été entendue et je sais que certains points de mon programme, et notamment dans le domaine de l’économie et de l’entreprise, seront défendus ici. Je voterai pour Mme Samantha Cazebonne et j’appelle à une très large mobilisation en faveur de Samantha Cazebonne et à lui apporter votre suffrage le dimanche 22 avril prochain".


Pour rappel, voici le détail des résultats sur l'ensemble de la circonscription


88.455 inscrits.
6.960 bulletins recensés
Taux de participation : 7,87%

Samantha Cazebonne : 2.398 voix (35,15%)
François Ralle Andreoli : 1.941 voix (28,45%)
Raphaël Chambat : 952 voix (13,95%)
Jean Laurent Poitevin : 511 voix (7,49%)
Mehdi Benlahcen : 510 voix (7,47%)
Ludovic Lemoues : 275 voix (4,03%)
Yohann Castro : 122 voix (1,79%)
Michel Hunault : 63 voix (0,92%)
Samir Sahraoui : 51 voix (0,75%)

Nous vous recommandons

13 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Annik Valldecabres mar 17/04/2018 - 17:18

Monsieur JF Berte se trompe quand il affirme que tous les conseillers et délégués Consulaires appuient madame Casebonne. Nous sommes nombreux à soutenir la candidature de Monsieur Ralle dans toute la péninsule ibérique. Annik valldecabres Conseillère Consulaire Conseillère AFE

Répondre
Commentaire avatar

JF Berte mer 18/04/2018 - 15:51

Je réitère mes excuses à tous mes collègues Conseillers et Délégués consulaires d'Espagne non élus LR. Me prévaloir de leur soutien, n'était pas un mensonge mais bien une erreur aussi stupide qu'involontaire... Ceci dit, je me réjouis qu'elle donne lieu à un débat qui n'avait pas commencé en réponse à l'article du Petit Journal qui va donc s'en réjouir aussi, puisque j'ai été le premier à réagir...

Répondre
Commentaire avatar

philippe Noël mar 17/04/2018 - 17:04

Monsieur BERTE, comment pouvez-vous dire autant de mensonges en si peu de lignes ? Vous dites que le report des voix LR n'est pas appelé alors que Monsieur Chambat, candidat LR, a officiellement demandé de sanctionner Madame Cazebonne en votant pour Monsieur Ralle Andreoli. Ensuite, vous qualifiez Monsieur Ralle Andreoli de candidat de la France insoumise alors que vous savez très bien que ce n'est pas le cas. Pour rappel, puisqu'il semblerait que vous n'ayez pas très bien suivi ces élections, François Ralle Andreoli est le candidat d'un mouvement citoyen, participatif et écologiste, Agissons Ensemble, composé au tiers par des citoyens français de la circonscription n'ayant aucune appartenance politique. Il est soutenu effectivement par FI, mais également par EELV, Génération.s, le PCF et bien d'autres partis progressistes, ce qui démontre, s'il le fallait encore, l'esprit de ce mouvement et de son candidat. C'est bien pour cela que le PS et LR appellent à voter pour lui à ce second tour. C'est le seul candidat de terrain qui a choisi de défendre tous les Français de notre circonscription à l'Assemblée Nationale. Enfin, vous affirmez que tous les conseillers et délégués consulaires d'Espagne partagent officiellement le soutien à Madame Cazebonne. Il est très imprudent de mentir de la sorte lorsque ces mêmes conseillers font partie des lecteurs. Je suis moi-même conseiller consulaire en Andorre et j'appartiens à ce mouvement tout comme 6 autres conseillers et délégués consulaires d'Espagne. D'autres conseillers du Portugal soutiennent également notre mouvement et je sais que certains amis conseillers LR (oui, oui, j'ai bien dit amis !) voteront pour François Ralle Andreoli ce dimanche. Nous sommes bien loin du portrait du candidat insoumis que vous et certains de vos amis LREM (pas tous, fort heureusement !) essayez de dépeindre afin de faire peur aux électeurs, n'est-ce pas ?

Répondre
Commentaire avatar

JF Berte mer 18/04/2018 - 16:20

Cher Philippe Noël, cher collègue, je me suis excusé sur ce que vous appelez mensonge mais qui n'est rien d'autre qu'une lamentable erreur... Maintenant laissez-moi vous dire que vous allez créer des ennuis à Raphaël Chambat qui s'évertue à nier, avec ses supporters, qu'il a appelé à voter pour Agissons avec La France Insoumise, ce que vous-même prétendez qu'il a voulu faire. Dois-je préciser et rappeler que j'ai exigé et obtenu de notre Secrétaire National, une déclaration officielle qui n'est arrivée que samedi 15 avril et qui recommande une stricte neutralité... Vous voulez nous faire croire que le concurrent de Samantha Cazebonne n'aurait pas grand chose à voir avec la France Insoumise, mais c'est tout simplement oublier que s'il était élu, il irait bien siéger à l'Assemblée Nationale sur les bancs de cette formation...Ses électeurs doivent le savoir! Vous dites que je dresse un portrait inexact de ce candidat pour faire peur; eh bien, je vous mets au défi d'en citer un seul exemple... Finalement, vous affirmez que vous avez des amis Conseillers consulaires LR qui vont voter pour la France Insoumise ce dimanche...eh bien là encore, si c'est vraiment le cas, invitez-les à le faire à visage découvert comme je le fais moi-même, leurs électeurs sont en droit de le savoir aussi... Bien cordialement,

Répondre
Commentaire avatar

Berte Jean-François ven 13/04/2018 - 14:51

Certes le report automatique des voix LR n’est pas appelé, mais la conformité des votants pour suivre les recommandations du candidat arrivé 3 ème n’en est pas pour autant acquise ! Loin s’en faut ! Appeler explicitement à sanctionner la candidate de LREM revient implicitement à favoriser le candidat de la France Insoumise, ce que les Républicains rejettent catégoriquement, et voter blanc, est tout aussi dangereux. J’invite donc tous les Français d’Espagne et aussi ceux des 3 autres pays de la circonscription à soutenir et voter, comme je le ferai moi-même, pour Samantha Cazebonne ! Cette position est officiellement et publiquement partagée par la totalité des Conseillers et Délégués consulaires élus en Espagne (à l’exception du candidat ) qui sont au quotidien au cœur de l’action pour la défense de vos intérêts !

Répondre
Voir plus de réactions
Sur le même sujet