Jeudi 15 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Législatives #5ecirco : interview de Michel Hunault

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 03/04/2018 à 16:42 | Mis à jour le 03/04/2018 à 16:51
michel hunault

Suite à l'annulation par le Conseil constitutionnel du scrutin de juin 2017, les élections législatives pour (ré)élire un député sur la 5e circonscription des Français de l'étranger (Espagne, Portugal, Andorre, Monaco), auront lieu les 8 et 22 avril. Nous avons sollicité l'ensemble des candidats afin, sur cette courte campagne, de les présenter à notre lectorat. 

 

Membre honoraire du Parlement et du Conseil de l'Europe, cet avocat conseil au barreau de Nantes, spécialisé dans la prévention de la corruption et du blanchiment et la prévention des risques et des partenariats innovants, ancien député du RPR et du Nouveau Centre de la 6e circonscription de Loire-Atlantique (1993-2012) se présente sans étiquette sur la 5e circonscription des Français de l'étranger. Nous retranscrivons ici les réponses faites par écrit par le candidat aux questions que nous lui avons envoyées par courrier. 


lepetitjournal.com : Que pensez-vous de l'annulation des élections décidée par le conseil constitutionnel en février dernier ?
Michel Hunault :
Cette annulation sanctionne les irrégularitées du précédent suffrage ce qui jette le discrédit sur les candidats de juin 2017 qui se représentent.


 
Quelles sont les grandes lignes du projet que vous avez imaginé pour les Français de la 5e circonscription et quelles sont, selon vous, les problématiques les plus importantes à traiter ?
Représenter avec dignité, utilité, efficacité nos compatriotes de cette 5e circonscription dont j'ai voté la création et que j'ai parcourue comme député au sein du Conseil de l'Europe pour y avoir présenté mes rapports parlementaires, et professionnellement pour y exercer fréquemment. Les projets ne manquent pas, tel que mener à bien la création d'une "Banque Euro Mediterranée" dont le siège devrait être à Madrid ! Et conforter l'Union pour la Méditerranée (UpM) à Barcelone en concrétisant un "Erasmus" pour les jeunes étudiants de deux rives de la Méditerannée. Ces deux projets ont fait l'objet de rapports de ma part au Conseil de l'Europe, soutenus par mes collegues d'Espagne et du Portugal. Il convient de les concrétiser !


 
Si vous êtes élu, de quelle façon allez-vous vous organiser pour être présent et accessible auprès des Français de la circonscription ?
En y officialisant un bureau permanent, où être présent et accessible au service de nos compatriotes.

 

Que peut-t-on dire à nos lecteurs pour les inciter à aller voter les 8 et 22 avril ?
Voter est un droit et un devoir. La lutte contre la corruption est une voie pour l'avenir de l'humanité, c'est aussi un idéal que partagent nos compatriotes. Dimanche au-delà de sanctionner les irregularités, c'est un vote de confiance que je leur propose de manifester !

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Madrid

Barcelone Appercu
#MAVIEDEXPAT

383 pages polémiques qui dénoncent les dérives de l’Espagne

Le livre d’un Néerlandais expatrié en Espagne, dressant un portrait peu flatteur du pays et dénonçant ses dérives financières et ses inégalités, suscite la polémique.

Sur le même sujet