SÉANCE DE RATTRAPAGE - Que s'est-il passé en Espagne pendant les vacances?

Par Perrine Laffon | Publié le 28/08/2022 à 09:30 | Mis à jour le 28/08/2022 à 17:42
Photo : CC
le taureau d'osborne, sur fond de soleil couchant en Espagne

Les vacances d'été se terminent ! Vous étiez déconnecté des actualités durant la pause estivale ? Lepetitjournal.com propose un rappel des informations à retenir de l'été 2022 en Espagne :

 

ÉNERGIE – Approbation du plan d'économie

Le gouvernement espagnol a donné le feu vert à un plan de choc destiné à réduire la consommation d'énergie dans les bâtiments publics. Il s'agit d'un paquet de mesures qui s'appliqueront de manière progressive jusqu'au 31 mars 2023. Depuis le mois d'août, la température de la climatisation ne peut pas être inférieure à 27 degrés dans les administrations, les commerces et les espaces publics fermés. La prochaine mesure entrera en vigueur le 30 septembre : les commerces devront s'équiper de portes à fermeture automatique, et les éclairages des vitrines devront être éteints à partir de 22h.

TRANSPORTS – Baisse des billets de train

Le gouvernement espagnol a validé cet été un décret de loi afin de promouvoir l'usage des transports publics, à travers d'importantes réductions des prix. À partir du 1er septembre 2022, les voyages en trains régionaux (Cercanias et Rodalies) seront gratuits pour tous les usagers réguliers. Cette offre est applicable à tous les voyageurs qui réalisent un minimum de 16 trajets sur une durée de quatre mois. De plus, les billets de transports urbains (bus et métro) seront réduits à hauteur de 30% dans tout le pays. Certaines municipalités ont décidé d'appliquer une réduction extra à la baisse proposée par le gouvernement. C'est le cas à Madrid où les titres de transports locaux bénéficieront de 50% de réduction à partir de jeudi.

ÉCONOMIE – Les prix continuent de flamber

Poussés par la hausse des coûts de l'énergie entre autres, les indices des prix de tous les produits et services augmentent en Europe. Malgré la mise en place de mesures anticrise, la situation est particulièrement préoccupante en Espagne où le taux d'IPC interannuel est de +10,8% pour le mois de juillet, une hausse largement supérieure à celles de ses voisins européens. Le week-end dernier le prix de l'électricité a bondi à nouveau jusqu'à atteindre 385,85 euros/MWh.

COOPÉRATION – Espoir autour du projet Midcat

La ministre espagnole de la Transition écologique Teresa Ribera a déclaré à la presse que le projet de Gazoduc entre la France et l'Espagne devrait être opérationnel dans huit ou neuf mois du côté sud de la frontière. Le projet de conduit transfrontalier devrait permettre d'acheminer vers la France et le reste de l'Europe le gaz stocké par l'Espagne. La ministre espagnole a appelé à une coopération avec le gouvernement français pour faire avancer la construction de manière égale des deux côtés.

MÉTEO - Ô sécheresse !

En 2022 l'Espagne a connu l'un de ses étés les plus secs. La pluie a fortement manqué et des températures extrêmement élevées ont fait suffoquer le pays en Juillet comme en Août. Sur la période du 1er mai au 15 aout 2022, le pays a enregistré les plus faibles quantités de pluie depuis l'année 1950 selon les données de l'agence de météorologie espagnole. Les réserves d'eau sont au plus bas en Espagne. Selon les spécialistes, le mois de septembre devrait suivre la tendance de l'été et être plus chaud que les autres années.

JUSTICE - "Seul un oui vaut un oui"

La dernière information à souligner est l'approbation par le Congrès espagnol des députés de la polémique loi du consentement sexuel explicite, connue en Espagne comme la loi du "solo si es si". Le nouveau texte de loi porté par la ministre de l'Égalité Irene Montero modifie la qualification d'agression sexuelle en l'appuyant sur consentement de la victime. Jusqu'à présent, le code pénal considérait l'usage de la violence ou de l'intimidation pour définir un cas d'agression sexuelle. Désormais, tout acte sexuel non consenti de manière libre et claire pourra être considéré comme un viol. Les victimes n'auront plus à prouver qu'elles ont été intimidées. La nouvelle loi fait également disparaître les différences entre abus et agression sexuelle. Tout geste non consenti par l'autre personne sera considéré comme une agression.

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale