Plan d'économie d'énergie: les mesures des deux côtés de la frontière

Par Perrine Laffon | Publié le 13/10/2022 à 17:00 | Mis à jour le 14/10/2022 à 10:33
Photo : Riccardo Annandale
une ampoule allumée entre les mains de quelqu'un

Le gouvernement espagnol a présenté son plan d'action pour la réduction énergétique. Comparaison avec le plan français.

 

Dérèglement climatique, guerre en Ukraine et manque d'approvisionnement en gaz russe... les pays européens s'apprêtent à passer un hiver difficile sur le plan énergétique. Les pays membres se sont engagés à adopter des mesures urgentes afin de réduire les effets de la  crise énergétique, en diminuant la consommation globale de 15%.

Éclairage, température et covoiturage en France

Le gouvernement français veut inciter les particuliers comme les entreprises à réduire leur consommation de gaz et d'électricité cet hiver. Le plan de sobriété français repose sur une réduction du chauffage et de l'éclairage, dans le domaine privé comme dans le public, pour diminuer la consommation nationale de 10% en 2024, et de 40% d'ici 2050. La température ne pourra pas excéder 19 degrés dans les espaces fermés. Les éclairages commerciaux devront être éteints la nuit à la fermeture des commerces. Dans les locaux professionnels, l'eau chaude pourra être supprimée et la température ne devra pas dépasser 16 degrés la nuit.

Pour faire baisser la consommation d'énergie chez les particuliers, le gouvernement met en place une grande campagne d'information demandant aux habitants de :

– Régler leur chauffage à 19°C maximum.

– Régler leur chauffe-eau à 55°C et rester moins longtemps sous la douche.

Éteindre tous les appareils en marche ou en veille lorsqu’ils ne sont pas utilisés.

– Décaler l’utilisation des appareils électriques en dehors des heures pleines (8h-13h/18h-20h).

Ces recommandations s'accompagnent de plusieurs aides financières pour les foyers qui choisiront le covoiturage, ou qui équiperont leur maison d'outils d'économie d'énergie, comme l'installation d'un thermostat programmable.

Baisse TVA et contrôle des factures en Espagne

En Espagne, le Conseil des ministres a approuvé mardi dernier le plan national d'économie d'énergie, avec lequel le gouvernement vise une réduction de la consommation de gaz d'entre 5,1% et 13,5%. Il s'agit d'une série de 73 mesures concernant six domaines : l'efficacité énergétique, la promotion de la transition énergétique, la protection des consommateurs, ménages et entreprises vulnérables, les mesures fiscales, l'autonomie énergétique et la solidarité avec le reste des partenaires européens.

Comme annoncé dans les semaines précédentes, le gouvernement espagnol va mettre en place plusieurs leviers pour faire baisser la facture énergétique des foyers : la TVA sur l'énergie va être réduite à 5% au lieu des 21% actuellement, et la tarification régulée de l'électricité va être modifiée de manière à stabiliser les prix trop volatiles. Une enveloppe de 500 millions d'euros sera destinée à des aides directes et des réductions fiscales pour les foyers qui investiront dans la transition énergétique et l'autoconsommation (installation de panneaux solaires entres autres).

D'autre part, le plan compte sur des mesures permettant aux foyers de mieux contrôler leur consommation d'énergie: l'installation de compteurs d'électricité et de gaz "intelligents" ainsi qu'une grande campagne d'information et de transparence  pour permettre à la population de mieux comprendre les factures d'énergie. Les PME pourront également avoir accès à des aides pour mettre en place des techniques d'économie.

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale