Dimanche 17 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mondial 2019: quelle chance pour les Espagnoles de l'emporter? 

Par Arthur Diaz | Publié le 12/06/2019 à 15:08 | Mis à jour le 12/06/2019 à 20:22
Photo : Twitter Selección Española Femenina de Fútbol
mondial foot espagne

Dans un contexte où l’intérêt pour le football féminin ne cesse de grandir, les Espagnoles disputent cette année leur deuxième coupe du monde en France. Alors que la FIFA espère dépasser le milliard d’audiences cette année, comment l’Espagne se positionne-t-elle face aux autres concurrentes ? 


Cette année, la majorité de la sélection espagnole est formée par des joueuses de l’Atlético et du FC Barcelone. On note une défense barcelonaise à l’exception d’Irene Paredes du PSG et Celia Jiménez en latéral droit. Le FC Barcelone est d’ailleurs le club le plus représenté de la compétition avec 15 footballeuses sélectionnées dans 5 équipes différentes. 

Les Espagnols marquent un intérêt de plus en plus fort pour le football féminin. La fédération espagnole de football compte désormais 60.000 licenciées. Un chiffre en constante évolution. Si l’équipe masculine se positionne à la 9e place du classement international de la FIFA, les femmes ne sont pas loin derrière leurs homologues masculins en décrochant la 13e place. Néanmoins, les Françaises sont 4e de ce palmarès, derrière l’Angleterre et l’Allemagne. Les États-Unis sont en première position, et ont de quoi faire peur aux Européennes, surtout après avoir remporté 13–0 leur match contre la Thaïlande.

Au sein du groupe B (Allemagne, Espagne, Chine, Afrique du Sud), les Espagnoles sont secondes, après leur défaite ce mercredi contre l'Allemagne. Le dernier affrontement face à l’équipe n°2 remonte à novembre 2018, une rencontre qui s’est terminée par un match nul. Dans le tournoi, l’équipe ibérique a déjà réussi à battre l’Afrique du Sud (3 – 1) samedi dernier. Le sélectionneur de l’équipe nationale, Jorge Vilda est confiant : "Nous avons réussi à renverser le résultat d'un match, ce qu'il est encore plus difficile de réaliser en Coupe du monde", a-t-il jugé en conférence de presse, avant d’ajouter que "la meilleure version de l'Espagne reste à voir". L’Espagne espère ramener plusieurs victoires dans un pays où l’intérêt pour le football féminin s’accentue. En attendant, le prochain match aura lieu lundi prochain, contre la Chine. Dans la foulée, les Huitièmes de finale auront lieu à compter du 22 juin.

 

 


Mondial 2019 : tournant historique pour le football féminin ?

En mars dernier, la rencontre entre l’Atlético Madrid et le FC Barcelone a été le match féminin ayant reçu le plus de spectateurs dans les gradins de l’Histoire : plus de 60.000 supporters étaient présents. Le manque de visibilité des joueuses est toujours d’actualité mais a tendance à s’amoindrir. La société de gaz naturel Iberdrola est devenue le sponsor principal du foot féminin espagnol en août 2016. Les sponsors assurent de la visibilité aux femmes de ce sport. 

Si l’engouement pour le football féminin gagne du terrain chez nos voisins ibériques, il va de même de l’autre côté des Pyrénées. 9 stades, 52 matchs: la coupe du monde de football féminin a commencé le 7 juin en France et durera jusqu’au 7 juillet. Lors du match d’ouverture, TF1 a réalisé un record d’audience pour un match féminin avec 10 millions de téléspectateurs. Une audience que la chaîne n’avait pas prévue. De ce fait, les tarifs publicitaires de TF1 ont augmenté de 60%. La Fédération Française de Football accueille de son côté de plus en plus de joueuses avec 164.000 licenciées. Et la FIFA a pour objectif d’atteindre 60 millions de footballeuses dans le monde d’ici 2026. La vice-présidente de la FFF, Brigitte Henriques, s’enthousiasmait de la tournure que prenait la discipline féminine dans les colonnes du Monde : "Dans les années 1970, les joueuses devaient subir des railleries et le public y allait pour regarder les jolies filles. Aujourd’hui, le public vient pour regarder le jeu", déclarait-elle dans Le Monde.  

Nous vous recommandons

arthur diaz

Arthur Diaz

Jeune journaliste partagé entre la France, le Canada et l’Espagne. Arthur est passionné par la politique. Motivé et polyvalent, il a déjà travaillé pour la télévision québécoise.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

DIPLOMATIE

Espagne-Cuba, 500 ans après

Le roi d’Espagne, Felipe VI de Bourbon, et la reine Leticia, sont en visite d’Etat à Cuba cette semaine pour commémorer les 500 ans de la fondation officielle de la ville de La Havane.

Entreprise

TECHNOLOGIES

V. Rosso, (ex BlaBlaCar): "Consentio est le WhatsApp du commerce"

Derrière Consentio, la plate-forme numérique qui vient révolutionner la commercialisation de l’un des secteurs phares de l’économie espagnole, celui des fruits et légumes, se trouvent deux Français

Expat Mag

Heidelberg Mannheim Appercu
MICRO-TROTTOIR

L’Allemagne va sanctionner le « Upskirting ». Elles témoignent

La curiosité est un vilain défaut comme le dit l’adage, surtout si c’est pour regarder sous les jupes des filles. L’Allemagne a décidé de sanctionner dorénavant les amateurs de clichés impudiques.

Sur le même sujet