Dimanche 22 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Monarchie: la moitié des Espagnols la soutiennent... encore

Par Arthur Diaz | Publié le 19/06/2019 à 18:08 | Mis à jour le 19/06/2019 à 18:16
Photo : CC BY 2.0 Cancillería Ecuador
felipe vi

Cela fait 5 ans que Felipe VI a succédé à son père Juan Carlos I au trône d’Espagne. La nation espagnole semble diviser entre monarchie et république. 

 

À l’occasion du cinquième anniversaire du règne de Felipe et Letizia, IMOP Insight a réalisé une enquête pour Vanitatis (El Confidencial) sur la position des Espagnols vis-à-vis de la monarchie. L’étude se base sur 1031 entrevues réalisées en Espagne entre le 28 mai et le 3 juin.

 

Le CIS (Centro de Investigaciones Sociológicas) faisait jusqu’en 2015 des sondages sur le sujet. En avril 2015, la monarchie avait obtenu une note de 4,34/10. Depuis, aucune donnée officielle n’a été émise. Le CIS justifie ce choix car d’autres centre et universités le font. Pourtant, les affaires de corruptions, l’abdication du Roi Juan Carlos I, l’affaire Villarejo ou encore l’indépendantisme catalan ont certainement modifié l’image de la couronne en quatre ans. 


Distance générationnelle

Les femmes ont une plus grande confiance dans les institutions royales avec 54,1% de soutien tandis que les hommes ont une confiance moindre, à 47,1%. Sans surprise, ce sont les jeunes qui se retrouvent le moins dans les institutions de la Couronne. Les 18 – 24 ans sont les plus républicains, à 70,4%. 

Les 55 – 64 ans quant à eux sont les plus monarchistes (61,4%), un chiffre plus élevé que les plus de 65 ans (57,8%). Il faut attendre les 45 ans pour avoir une population soutenant majoritairement la famille royale. Quand cette jeune génération reprendra le flambeau des principales activités du pays, il se peut que la monarchie ait du souci à se faire. 


Indépendantisme rime avec Républicanisme 

La Catalogne affiche un fort rejet de la monarchie, 74% des Catalans soutiennent la mise en place d’une République. Des chiffres qui n’étonnent personne, surtout depuis la crise indépendantiste catalane en 2017. Tout juste derrière, les Basques, qui eux supportent une République à 70,6%. Il faut dire que depuis des décennies ces deux régions sont marquées par un séparatisme qui persiste aujourd’hui. 
Mais si l’Espagne devenait une République demain, est-ce qu’une nouvelle Constitution verrait le jour? C’est en tous cas ce qu’il s’est passé en 1931 lors de la proclamation de la IIe République. Ce changement majeur dans le mode de gouvernement pourrait être une aubaine pour les mouvements indépendantistes si la Constitution venait à être modifiée.


Droite monarchiste, gauche républicaine

Les partis de droite soutiennent les institutions royales espagnoles et ne sont que très peu divisés sur la question. Les votants du PP soutiennent la monarchie à 90,7%, ceux de C’s à 82,7%, Vox à 82,2%. À gauche, les électeurs du PSOE semblent aussi divisés que la population sur la question : 44,5% de monarchistes, 51,6% de républicains, alors que l’électorat de Podemos est à 86% en faveur d’une République. 


Un indicateur parmi tant d’autres? 

Il ne faut pas pour autant penser que ce sondage soit représentatif de tous les Espagnols. D’autant plus que cette étude a une marge d’erreur à 3%. Si on regarde d’autres enquêtes, comme celle de YouGov en décembre 2018, c’était 48% des Espagnols en faveur d’une République, 35% pour une monarchie et 17% qui ne se s’étaient pas prononcés. Tandis que l’étude réalisée par IMOP Insight affiche seulement 3,1% des citoyens qui ne se prononcent pas. 

arthur diaz

Arthur Diaz

Jeune journaliste partagé entre la France, le Canada et l’Espagne. Arthur est passionné par la politique. Motivé et polyvalent, il a déjà travaillé pour la télévision québécoise.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

MSD jeu 20/06/2019 - 15:38

J'espère vraiment que les Espagnols ne commettront pas la bêtise de se séparer d'un régime qui leur a apporté la stabilité et la démocratie.

Répondre

Expat Mag

Munich Appercu
TRADITIONS

INSOLITE - Les petits secrets de l'Oktoberfest

L'Oktoberfest est connue dans le monde entier. Certes. Mais certains chiffres et certaines anecdotes sont pourtant passés sous silence ou tombés dans l'oubli. En voici un florilège.

Sur le même sujet