Lundi 18 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Lavapiés, sous renfort policier

Par Perrine Laffon | Publié le 04/09/2019 à 18:21 | Mis à jour le 04/09/2019 à 18:27
Photo : CC BY 2.0 https://www.flickr.com/photos/51470606@N05/5288670753
lavapies madrid

Certains habitants de Lavapiés déplorent depuis bien longtemps déjà la détérioration de leur quartier et dénoncent la dépravation à laquelle ils disent assister, impuissants. D'autres au contraire voient en Lavapiés l'un des quartiers les plus cools et animés de la capitale. Les autorités ont décidé la mise en place d'un plan spécial de sécurité qui durera près de trois mois.  

 

La mairie de Madrid a lancé depuis lundi 2 septembre une opération de choc pour freiner l'insécurité et la délinquance dans le quartier central de Lavapiés, comme l'a relayé la police locale sur les réseaux sociaux. La présence d'agents de police anti-émeute sera constante dans les prochaines semaines, afin de prévenir et de sanctionner les actes conflictuels ou délictueux, et de ramener un peu de paix dans ce quartier populaire de Madrid. Des dizaines d'agents de police municipale seront déployés dans le quartier les vingt-quatre heures du jour et de la nuit. Ils seront accompagnés par des agents spécialisés de l'Unité de soutien à la sécurité. Ces équipes surveilleront les zones les plus conflictuelles, comme la place de Lavapiés, la place de Tirso de Molina, la place Nelson Mandela et celle au nom d'Arturo Barea, ainsi que le parc Casino de la Reina. 


Le danger des narcopisos

 

lavapies

Les voisins de Lavapiés pointent du doigt un fléau désolant à l'origine de l'insécurité dans leur quartier : la drogue. Les narcopisos, comme ont les appelle ici, sont des logements squattés par les vendeurs de drogue. Si autrefois c'était en périphérie que les junkies se concentraient, c'est maintenant en plein centre de la capitale qu'ils viennent se fournir et consommer. Le quartier de Lavapiés est en tête des zones les plus touchées : douze des trente appartements de la drogue démantelés par la police l'année dernière se trouvaient dans le quartier. Certains voisins dénoncent la cohabitation difficile avec des personnes venant se droguer en pleine rue sous leurs yeux. Les associations de voisins souhaitent se regrouper avec les plateformes existantes dans d'autres villes espagnoles qui souffrent du même problème, afin de créer un "réseau national de villes et quartiers affectés par les narco-appartements", et de regrouper ainsi leurs forces pour réclamer une solution aux autorités. 


Bagarres et scènes violentes 

Conséquence directe des activités des narco-appartements, la violence s'installe peu à peu dans le quotidien du quartier. Selon les habitants, il serait courant d'assister à de violentes bagarres et règlements de comptes entre trafiquants ou entre consommateurs de drogue. Et nombreux sont les voisins qui affirment assister depuis leurs fenêtres le soir à des altercations entres bandes, des bagarres couteaux en main, des vols ou encore des bagarres de groupe lors de certains événements. Le soir de la finale de la Coupe d'Afrique cet été, les policiers anti-émeute ont dû intervenir pour séparer deux groupes d'une violente bagarre générale. Au mois de juin, les passants ont même assisté à un impressionnant règlement de compte en pleine journée, à coup de machette de grandes dimensions, dans le parc Casino de la Reina. 

 

Un quartier aux deux visages

lavapies

Multiculturel, rempli de street-art et de bons plans, Lavapiés est pourtant un quartier très vivant, particulièrement apprécié pour son esprit cosmopolite. La frénésie culturelle du quartier séduit. Pour preuve, l'événement annuel Muestra de cine de Lavapiés compte quinze éditions à son actif. Le projet culturel Barrio de Teatros tend quant à lui à promouvoir le théâtre dans les nombreuses scènes du quartier, comme le Théâtre Valle Inclán, la Casa Encendida, la Sala Mirador ou encore la Escalera de Jacob. Lavapiés abrite également de nombreux centres culturels autogérés, comme la célèbre Tabacalera de Lavapiés. Des routes et des événements gastronomiques sont régulièrement organisés, comme le Tapapiés, un circuit autour des tapas et de la musique dans les établissements du quartier. Le magazine lifestyle Time Out a même élu Lavapiés "Quartier le plus cool au monde" l'année dernière, sur la base d'enquêtes auprès des habitants et selon le potentiel et le dynamisme culturel de la zone. Il serait donc dommage de ne pas veiller à la bonne cohabitation dans ce quartier si populaire et si original. 
 

Nous vous recommandons

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

pas ven 06/09/2019 - 18:36

Merci à la la gestion désastreuse de la maire sortante (et sortie fort heureusement), Carmena, la grande copine de Ada Colau à Barcelone (et de la très incompétente Anne Hidalgo à Paris) : aveuglement face à l'insécurité, laxisme sur tous les fronts, les mêmes causes produisent les mêmes effets, hélas

Répondre

Actualités

DIPLOMATIE

Espagne-Cuba, 500 ans après

Le roi d’Espagne, Felipe VI de Bourbon, et la reine Leticia, sont en visite d’Etat à Cuba cette semaine pour commémorer les 500 ans de la fondation officielle de la ville de La Havane.

Entreprise

TECHNOLOGIES

V. Rosso, (ex BlaBlaCar): "Consentio est le WhatsApp du commerce"

Derrière Consentio, la plate-forme numérique qui vient révolutionner la commercialisation de l’un des secteurs phares de l’économie espagnole, celui des fruits et légumes, se trouvent deux Français

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles

Sur le même sujet