Vendredi 28 janvier 2022
TEST: 2271

INTERCONNEXIONS - La ligne THT entre la France et l'Espagne sera inaugurée le 20 février par Manuel Valls et Mariano Rajoy

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 08/02/2015 à 23:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 12:29

Plus de 6 ans après l'accord de Saragosse passé entre les deux gouvernements, La THT entre France et Catalogne sera inaugurée le 20 février prochain. Ce projet qui a pour but de faciliter le transport d'électricité à travers la frontière franco espagnole et de doubler la capacité d'interconnexion entre les deux pays sera mis en service en juin 2015.


(Photo Inelfe) Vendredi 20 février, les chefs des gouvernements français et espagnols seront présents à Montesquieu pour couper ensemble le ruban rouge. Cette inauguration couronnera un projet pharaonique, qui aura supposé un investissement de 700 millions d'euros et l'élaboration d'une connexion souterraine de 65km, dont 8,5km dans un tunnel creusé sous les Pyrénées. Après plusieurs années de travaux et de lutte contre ses opposants, la ligne a très haute tension reliant Baixas, au nord de Perpignan, et Santa Llogaia, près de Figueres, sera mise en service en juin prochain.

Une première mondiale
C'est en 2008 qu'un accord avait été passé entre les gouvernements français et espagnol dans la ville de Saragosse pour un projet énergétique de grande envergure. Un temps refusé par la population des localités où passait la ligne, le projet fut accepté sous la condition qu'il soit souterrain. Le 22 avril 2013 le tunnel transpyrénéen était achevé. Le directeur d'INELFE, Yves Dec?ur, déclarait à cette occasion : "C'est la liaison souterraine terrestre la plus longue jamais réalisée à ce niveau de puissance". Prévue à l'origine pour 2014 c'est finalement mi-2015 que la ligne à très haute tension sera mise en service.

Loin des objectifs fixés par l'UE
La THT permettra de doubler l'interconnexion électrique entre la France et l'Espagne, qui passera ainsi de 1400 MW à 2800 MW, réduisant de façon significative la dépendance et l'isolement énergétique de l'Espagne. Restent cependant encore des efforts à faire pour atteindre l'objectif fixé par l'UE, à savoir 10% d'interconnexion en 2020 et 15% en 2030. A ces fins, la connexion sous-marine via le Golfe de Gascogne d'une distance de 400km, est actuellement à l'étude, rappelle El Pais. Elle permettra de transporter 2000 MW supplémentaires et pourrait être en service dès 2020.  

Jules BESSE + VG (www.lepetitjournal.com - Espagne) Lundi 9 février 2015
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter

Téléchargez notre application pour téléphone mobile viaItunes ou via Google Play




0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet