L'inflation en Espagne repart de plus belle

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 30/05/2022 à 10:30 | Mis à jour le 30/05/2022 à 10:30
Photo : CC BY-SA 3.0
Un panneau sur lequel est écrit le mot inflation

L'IPC a enregistré une hausse annuelle de 8,7% en mai, selon les données publiées par l'Institut National de Statistiques. Une mauvaise nouvelle, car il dépasse les prévisions qui le situaient autour de 7,5%.

 

 

L'inflation qu'on n'avait pas connue en Espagne depuis les années 80 continue de s'aggraver au fil des mois. L'indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 8,7% par rapport à mai 2021, selon les données publiées par l'Institut National de Statistiques (INE), ce qui signifie que l'IPC s'est accéléré de quatre dixièmes depuis le mois d'avril, lorsqu'il avait légèrement baissé.

Les mesures du gouvernement ne parviennent pas encore à modérer les prix

Après le pic de 9,8% atteint en mars, les analystes s'attendaient à ce que la hausse des prix s'atténue progressivement grâce aux mesures mises en œuvre pour atténuer les hausses -comme la remise de 20 centimes sur les carburants, mais celles-ci n'ont pas encore permis de modérer ces hausses.

 

Comme l'explique l'INE, la hausse du mois de mai est due "principalement au fait que les prix des carburants et des aliments et boissons non alcoolisées ont augmenté davantage ce mois-ci qu'en mai 2021" et survient malgré le fait que les prix de l'électricité ont diminué "par rapport à la hausse de l'année dernière".

Le diesel en Espagne est plus cher que la moyenne de l'UE

La semaine dernière, le prix moyen de l'essence en Espagne a atteint un nouveau record historique de 1,94 euro par litre, pour la deuxième semaine consécutive, tandis que le diesel, à 1,867 euro par litre, continue d'être plus cher que la moyenne de l'UE (1,856 euro par litre).

L'inflation sous-jacente frôle les 5%

En outre, la hausse de prix concerne l'ensemble du panier de la ménagère, puisque l'inflation sous-jacente - qui exclut le prix de l'énergie et des aliments frais, qui sont les éléments les plus volatils - a augmenté de 4,9%, le taux le plus élevé depuis octobre 1995. En avril, il avait augmenté de 4,4% et déjà plus de la moitié des biens qui composent ce panier avaient augmenté de plus de 4%.

 

tableau annuel de l'évolution de l'IPC
Source: Institut National de Statistiques (INE)

 

données avancées par l'INE, et qui devraient être confirmées le 10 juin, sont beaucoup plus négatives que les prévisions pour ce mois des économistes comme ceux de la Fondation des caisses d'épargne (Funcas), qui prévoyaient une hausse de l'IPC de 7,6% et de 4,6% pour l'inflation de base.

 

Sur un mois, l'IPC a augmenté de 0,8% par rapport à avril et l'inflation sous-jacente a rebondi de 0,7 point de pourcentage. À ce jour, l'IPC a enregistré une augmentation moyenne de 8,1% depuis le début de l'année.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale