Vendredi 23 juillet 2021

Le gouvernement espagnol vise la neutralité climatique d’ici 2050

Par Mattias Corrasco | Publié le 31/05/2021 à 13:53 | Mis à jour le 31/05/2021 à 14:03
Photo : Pool Moncloa
pedro sanchez

Le président du gouvernement, Pedro Sánchez, participait dimanche dernier au deuxième sommet de l'initiative P4G, "Partnering for Green Growth and the Global Goals 2030", accueilli par la République de Corée. L’évènement, organisé quelques mois avant la COP26 à Glasgow, a servi de tribune à l’Espagne, permettant à son Premier ministre d’afficher ses ambitions écologiques sur le long terme. "Les engagements en faveur de la neutralité climatique en 2050 devraient faire partie de la nouvelle normalité", a déclaré à cette occasion le Premier Ministre Pedro Sánchez.
 
 
"L'Espagne a décidé de relever le défi climatique, en plaçant la transition écologique au cœur de ses politiques", affirmait-t-il en vidéoconférence aux représentants des pays conviés au sommet. Pedro Sánchez a également annoncé que 40% des fonds de relance européens seront dédiés à l’investissement en rapport avec la transition.
 
Sánchez n’a pas non plus manqué de souligner les efforts entrepris par l’Espagne, en bon élève de la transition écologique. En effet, le Parlement national votait la semaine dernière la Loi sur le Changement Climatique et la Transition Énergétique, matérialisant dans le droit espagnol l’objectif de neutralité climatique d’ici 2050. Un objectif qui "devrait faire partie de la nouvelle normalité" et qui est largement repris dans le rapport "L'Espagne en 2050", qui a fait l'objet de nombreux débats ces derniers jours.
 

Entre 250.000 et 300.000 emplois à la clé

Pedro Sánchez à toutefois mis en garde les différents acteurs, affirmant que cette transition devrait être "équitable et inclusive", favorisant la "collaboration entre les acteurs", ainsi que le ciblage des investissements et le soutien aux projets industriels verts innovants dans les domaines où la décarbonisation "exige un plus grand effort".
 
Néanmoins, le Premier ministre a tout de même souligné les opportunités de création d’emplois se dégageant de la transition écologique. "Investir dans les technologies de transition énergétique peut créer environ trois fois plus d'emplois que d'investir dans les combustibles fossiles". Entre 250.000 et 300.000 nouveaux emplois seraient attendus pour la prochaine décennie.

mattias corrasco

Mattias Corrasco

Originaire du Nord-Est de la France, Mattias étudie entre l’Hexagone et l’Espagne. Passionné par la politique espagnole, il est également co-fondateur et rédacteur en chef de correspondencia.fr
0 Commentaire (s) Réagir

Actualités

Andalousie Appercu
ALERTE INFO

“Test de moins de 24h"pour les voyageurs non vaccinés de retour d'Espagne et Portugal

Un “test de moins de 24 heures" sera exigé pour les personnes non-vaccinées de retour d'Espagne ou du Portugal, annonce sur franceinfo Clément Beaune, le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes.

Sur le même sujet