Vendredi 6 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

DÉCOUVERTE - La chapelle Sixtine de Madrid

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 02/09/2005 à 00:00 | Mis à jour le 30/11/2018 à 12:22
Photo : CC 3.0 https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ermita_de_San_Antonio_de_la_Florida,_Madrid._Pinturas.jpg
Ermita de San Antonio de la Florida Madrid

La petite église San Antonio de la Florida, située loin du pôle touristique de Madrid, est connue pour ses fresques du miracle de Saint Antoine réalisées par Francisco de Goya. Après plus de seize années de restauration, la chapelle-Panthéon est enfin rouverte au public



À première vue rien ne laisse présager les atours que renferme cette petite église anodine de Saint Antoine, dans le quartier populaire de la Florida. Autrefois, pourtant, les rives du Manzanares étaient très prisées par les Madrilènes qui venaient y pique-niquer; les demoiselles venaient se recueillir dans l'ermitage pour demander àSaint Antoine un bon fiancé.
C'est dans cette minuscule église que Francisco de Goya va entreprendre en 1798 les fresques du Miracle de Saint Antoine. La cinquantaine passée, le Saragosse est alors la coqueluche de la sociétémadrilène et le peintre fétiche du roi. S'il se remet encore de la grave maladie qui l'a laissécomplètement sourd, Goya est en pleine maturitéartistique et déjà des figures étranges et cyniques ponctuent ses œuvres.


Tombeau et musée


Commissionnépar Charles IV, il peint le Miracle de Saint Antoine avec une grande liberté. Il respecte les techniques des fresques religieuses mais conçoit sa propre interprétation. On y voit des dames élégantes, des clochards, des figures sinistres, énigmatiques, bref la nature humaine est dépeinte sans artifices, loin des visions célestes habituelles. Le tout peut être appréciégrâce aux quatre miroirs grossissants installés dans la nef de l'église.
Le tombeau de Goya est placé, lui, devant le maître-autel. Le peintre était mort en 1828 àBordeaux pendant son exil volontaire et sa dépouille avait étésolennellement inhumée àSan Antonio en 1919. Cent ans après sa mort, pour assurer la bonne conservation des fresques, on a fait construire àdeux pas de làune église jumelle pour assurer le service de la paroisse et c'est dans les années 80 que la ville de Madrid a commencéles restaurations des fresques de San Antonio.

 


Sylvie FORDER

 

Ermitage de San Antonio de la Florida
Métro : Principe Pio
Glorieta de San Antonio de la Florida, 5. 28008 Madrid
Tel : 915 420 722

sanantonio@munimadrid.es
www.munimadrid.es/ermita.
Entrée gratuite. 

Horaire

Accès libre : Mar. - dim. 9h30 - 20h

Visites guidées (en espagnol et en anglais, sur inscription préalable) :

- Samedi : 13 h 00 - 13 h 50 suivant programme.

- Consulter le site web pour des jours particuliers.

- Fermé le lundi, y compris les jours fériés, et le 1er et 6 janvier, le 1er mai et les 24, 25 et 31 décembre.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Entreprise

Barcelone Appercu
TRANSPORT

Yann Monod: "Déjà 5 millions de voyageurs LGV entre France-Espagne"

C’est le fruit de la coopération franco-espagnole entre RENFE et SNCF. Depuis les travaux de connexion des lignes à grande vitesse des 2 pays, le nombre de voyageurs n’a cessé d’augmenter.

Vivre à Madrid

HISTOIRE

Les Gitans d’Espagne, hier et aujourd’hui

D’où viennent-ils? Quels ont été leurs rapports avec les autorités et la population de la Péninsule à travers les siècles? Qu’apportent-ils à la culture espagnole? Quelle est leur situation actuelle?

Sur le même sujet