Lundi 25 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Coronavirus: plan de relance économique en Espagne, de 18,2 Mds d'€

Par Perrine Laffon | Publié le 12/03/2020 à 20:24 | Mis à jour le 12/03/2020 à 22:21
Photo : Eduardo Fernandes
coronavirus espagne

Le Coronavirus gagne du terrain en Espagne, et l'ensemble de la société se voit perturbée. Le président du gouvernement espagnol a annoncé jeudi les mesures économiques du plan établi par le pays pour palier le ralentissement de l'activité.  

 

Avec plus de 3.000 cas de coronavirus actifs en Espagne, et 84 décès dus à l'épidémie, les entreprises tentent d'instaurer le télétravail et les centres éducatifs restent fermés dans les régions de Madrid, de Catalogne, du Pays Basque, de La Rioja, de Navarre, de Aragon, de Murcie, de Galice ainsi qu'aux îles Canaries. L'économie espagnole commence à ressentir les premières conséquences de la crise du Coronavirus : la bourse espagnole a fermé jeudi en enregistrant une chute historique de l'lBEX de plus de 14%. Le président du gouvernement Pedro Sanchez a annoncé un plan de soutien d'une enveloppe globale de 18,2 milliards d'euros, soit 1,5% du PIB espagnol.


Injection de liquidités et report fiscal

Les entrepreneurs sont préoccupés par le ralentissement de leur activité, provoqué par les restrictions de mouvement et par le ralentissement général de l'économie durant la crise sanitaire. Pedro Sanchez a annoncé que les autonomos et les petites entreprises qui sont victimes d'une chute de leurs revenus pourront bénéficier d'un fractionnement des impôts pour une durée de 6 mois sans intérêts. Le gouvernement espagnol va injecter 14 milliards d'euros de liquidités afin de relancer l'activité économique. D'autre part, les entreprises des secteurs du tourisme, de l'hôtellerie et des transports vont pouvoir bénéficier d'un soutien de l'État de plus de 400 millions d'euros.  


Près de 4 milliards d'euros pour le système sanitaire

Le président a annoncé le transfert anticipé de 2,8 milliards d'euros dans les comptes des gouvernements régionaux pour le renforcement des services d'attention médicale. L'objectif : venir en aide aux hôpitaux surchargés et au personnel médical qui est mobilisé pour faire face à cette crise épidémique. Le gouvernement espagnol prévoit aussi 1 milliard d'euros supplémentaire pour les interventions médicales définies comme prioritaires par le ministère de la Santé.


Solutions pour les travailleurs 

Le gouvernement a confirmé que la sécurité sociale versera 75% de leur salaire aux travailleurs qui ont été touchés par le Coronavirus, qu'ils aient été infectés ou mis en quarantaine par précaution après un contact. Dans les régions les plus affectées, les entreprises doivent, dans la mesure du possible, renvoyer leurs employés chez eux pour poursuivre leur activité en télétravail. Le gouvernement rappellent que les fermeture d'écoles et le télétravail ne sont pas des vacances à passer en terrasse, et appelle à la responsabilité collective : il est demandé de rester chez soi et d'éviter tout déplacement qui n'est pas réellement nécessaire. Le ministre espagnol de la Sécurité Sociale a annoncé la création d'une aide financière aux parents qui ont dû perdre des heures de travail pour garder leurs enfants durant l'épidémie. 

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Madrid

Coronavirus

Déconfinement Madrid, phase 1 : guide complet de tout ce qui change

Comme nous l’avions annoncé mercredi, Madrid est passé à la phase 1 de la désescalade ce lundi 25 mai. Rappel des différentes activités autorisées et de ce qui change à Madrid, en attendant la phase 2

Sur le même sujet