Samedi 6 juin 2020
  Ne manquez plus les
dernieres nouvelles
S'abonner

Coronavirus : l'Espagne en "contention renforcée" ciblée. Explications

Par Perrine Laffon | Publié le 10/03/2020 à 21:16 | Mis à jour le 11/03/2020 à 11:05
Photo : CC BY-ND 2.0 Madrid Emergency vehicles https://www.flickr.com/photos/50221608@N05/5233606597
coronavirus espagne

L'extension de l'épidémie de Coronavirus pousse l'Espagne à élever son plan d'alerte avec de nouvelles mesures touchant les aéroports, les rencontres sportives et culturelles, et la vie quotidienne dans certaines régions. 

 

Le bilan du Coronavirus en Espagne était mardi soir de 1.674 cas de personnes infectées (dont 1.504 cas actifs), 36 décès, et 135 patients guéris et récupérés. Suite à la multiplication de cas dans certaines régions, en particulier à Madrid et au Pays Basque, le ministre de la Santé espagnol a annoncé un changement du plan établi : l'Espagne passe en alerte de "contention renforcée". Bien que des mesures drastiques soient prises dans ces régions, le reste du pays est moins impacté par les décisions et un appel au calme est lancé. 


Écoles fermées dans certaines régions

Lundi la Communauté de Madrid a décidé de fermer les portes de tous les centres éducatifs de la région, des garderies aux universités, pour une durée de quinze jours. Une mesure qui affecte 1.200.000 élèves qui devront rester chez eux. La même décision avait été annoncée un peu plus tôt par le Pays Basque pour les centres éducatifs de Vitoria et Labastida. La région de La Rioja a rejoint le mouvement et ferme également tous ses centres éducatifs pour quinze jours.
 

Grands événements perturbés

Le ministère de la Culture et du Sport a annoncé que toutes les rencontres sportives du pays, professionnelles et non-professionnelles, nationales et internationales, devront se dérouler à huis clos. Une décision exceptionnelle prise pour éviter les grands rassemblements. Tous les matchs de la Ligua de football et de basketball se joueront donc sans leur supporters. Pour les autres grands événements non-sportifs, les mesures seront étudiées "au cas par cas" par les autorités. Dans la région de Madrid, de La Rioja, à Vitoria et à Labastia, les zones placées en alerte de contention renforcée, tous les événements culturels rassemblant plus de 1.000 personnes dans des espaces fermés (concerts, théâtres,...) sont désormais suspendus. Les rassemblements de moins de 1.000 personnes devront réduire le nombre de participants à un tiers de l'affluence habituelle. 


Vols annulés et déplacements affectés

Le Conseil des ministres a pris hier une mesure extraordinaire visant à contenir l’expansion du Coronavirus en interdisant les vols directs d’Italie vers les aéroports espagnols jusqu'au 25 mars. Les voyages de l'Imserso, organisés par l'État pour les retraités, sont eux suspendus pour une durée d'un mois, la population la plus âgée étant plus fragile face au virus. Il est recommandé à l'ensemble de la population d'éviter tout déplacement qui n'est pas imprescriptible, par mesure de précaution. 


Jusqu'en politique

L'épidémie de COVID-19 est arrivée jusqu'au banc du parlement espagnol. Le député du parti VOX Javier Ortega Smith a été diagnostiqué positif au Coronavirus. Il avait célébré l'Assemblée nationale de son parti ce week-end lors d'un meeting rassemblant 9.000 personnes. Les 52 députés du parti ayant été renvoyés chez eux en quarantaine par prévention, le Congrès des députés a dû paralyser l'activité parlementaire en annulant toutes les sessions plénières de la semaine.


Solutions pour les travailleurs

Il faudra attendre jeudi que le "plan de choc" du gouvernement soit approuvé en Conseil des ministres pour connaître la série de mesures économiques prévues dans ce contexte de crise sanitaire. Les mesures de ce plan apporteront des réponses aux parents concernés par la fermeture des écoles, qui se retrouvent obligés de faire garder leurs enfants pour aller travailler, ou de ne pas aller travailler pour garder leurs enfants. Des décisions et des aides sont aussi attendues par différents professionnels, notamment ceux du tourisme, qui souffrent davantage des restrictions dues à l'épidémie. Le ministre de la Santé a néanmoins déjà annoncé que tous les travailleurs en situation d'isolement préventif seront considérés en incapacité temporelle assimilée à un accident du travail.


Achats et course : pas de panique

Dans les régions concernées par les fermetures d'écoles, des files d'attente se sont formées dans les supermarchés, par peur de manquer de provisions. La porte-parole du gouvernement María Jesús Montero a lancé un appel au calme : en contact avec le ministère de l'Agriculture et  les principaux représentants de la distribution, le gouvernement explique que l'Espagne n'aura aucun problème d'approvisionnement, il n'est donc pas nécessaire de faire des réserves. 
 

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

New York Appercu
Black lives Matter

#blacklivesmatter : les New-Yorkais protestent pacifiquement

Les protestations contre les violences policières et le racisme ont continué cette semaine aux États-Unis après le meurtre de George Floyd commis par un officier de police.

Sur le même sujet