Mardi 23 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Contestation des prélèvements sociaux acquittés par les non-résidents

Par Equance : Gestion de patrimoine privée en Espagne | Publié le 01/10/2018 à 14:20 | Mis à jour le 01/10/2018 à 14:28
Photo : DR
prélèvements sociaux non résidents

Une nouvelle affaire présentée au Tribunal administratif de Strasbourg a reçu une décision favorable au contribuable requéreur. Dans ce cadre, nous conseillons aux contribuables concernés de contester les prélèvements sociaux pour les années 2015, 2016, 2017, sachant qu’il y aura prescription le 31 décembre 2018 pour les contributions sur les revenus du patrimoine de l’année 2015.

 


Contestation des prélèvements sociaux acquittés par les non-résidents sur leurs revenus fonciers de 2015 à 2017

 

Rappel des faits et conseils d'Equance ci-dessous.

La Cour de Justice de l’Union Européenne avait censuré l’Etat français dans sa décision du 26 février 2015 (arrêt De Ruyter) au sujet des prélèvements sociaux et permettait aux non-résidents de l’UE, EEE ou Suisse, concernés, de demander le remboursement des prélèvements sociaux au titre des revenus et plus-values du patrimoine immobilier détenu en France car ils contribuaient déjà dans leur pays de résidence à un régime de sécurité sociale. Afin de contourner cet arrêt, le PLFSS 2016 a modifié l’affectation de ces prélèvements sociaux et l’a porté sur des prestations non contributives.

Ce tour de "passe-passe" a permis à l’Etat français de conserver cette manne financière que représentent ces contributions. Bercy considère que la réglementation européenne ne couvre plus cette affectation budgétaire.

 

Nouvelle affaire en cours de dénouement :

 

Un contribuable (résident suisse redevenu résident français) a ainsi saisi le Tribunal Administratif de Strasbourg sur le prélèvement des contributions sur sa rente viagère à titre onéreux et de revenus de capitaux mobiliers. Par un jugement du 11 juillet 2017, le tribunal a déchargé le contribuable de la totalité des prélèvements au titre de l’année 2015. Ce jugement a été confirmé par la Cour Administrative d’Appel de Nancy le 31 mai 2018.
 

Mais la Cour Administrative d’Appel de Nancy a demandé l’arbitrage de la Cour de Justice de l’Union Européenne au sujet de la contribution affectée à la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA), soit 1,45%.

En revanche, la Cour a condamné l’Etat français à rembourser les contributions affectées au Fonds de Solidarité Vieillesse (FSV) et à la Caisse d’Amortissement de la Dette Sociale (CADS).

Bercy a saisi le Conseil d’Etat, et nous attendons donc la décision du Conseil d’Etat sur ce pourvoi.


Il est à noter que la contestation porte sur des revenus de la catégorie des pensions-retraites et revenus mobiliers. L’arrêt De Ruyter portait sur les revenus du patrimoine. Il n’en demeure pas moins que nous pensons que si la décision de la Cour d’Appel de Nancy se confirmait, les revenus du patrimoine devraient bénéficier de cette décision à venir car le lien avec le Règlement Européen est suffisamment affirmé.


Enfin, une dernière question reste à trancher : pourrait-on étendre ces réclamations aux personnes qui ne résident pas dans l’UE, l’EEE, ou la Suisse ?

 

En synthèse, nous conseillons à nos clients d'entamer au plus vite des démarches auprès des autorités fiscales françaises afin de contester les prélèvements sociaux pour les années 2015 à 2017 et obtenir un remboursement en cas de décision favorable.

Nos équipes sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches, près de votre lieu de résidence , et plus spécifiquement sur l'Espagne, Nicolas Saignol nsaignol@equance.com, pour les personnes résidant dans la région de Barcelone et moi-même orieu@equance.com pour les personnes domiciliées dans la région de Madrid.

 

 

 

Olivier Rieu Equance Espagne

Olivier RIEU
Téléphone : +34 635 386 303 
E-mail : orieu@equance.com

logo equance

Pour plus d’informations sur le groupe Equance, consultez le site internet https://www.equance.com/espagne

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet