Dimanche 29 mars 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

BALADE - Cap vers l’Espagne Verte en Terre des Asturies !

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 27/05/2005 à 00:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 10:51
Pour la beauté singulière de son littoral sauvage, les majestueux Picos de Europa, la richesse et la diversité de son patrimoine culturel, une escapade dans les Asturies s’impose !

Aux alentours de Llanes, Principauté des Asturies. (Photo : LPJ)

La Principauté des Asturies, entourée par la Galice, la Castille-Leon et la Cantabrie, à environ 500km au nord-ouest de Madrid, est un des lieux phares du tourisme vert à l’espagnole. Et si la pluie a boudé cette année les terres assoiffées de presque toute l’Espagne, elle est pourtant bien fidèle au rendez-vous en Asturies. Une région que les français aiment comparer à la Bretagne pour ses falaises escarpées, la beauté sauvage de son littoral, sa boisson vedette (le cidre), et une influence celte.
Les adeptes diront qu’une averse est toujours suivie d’une éclaircie, ce qui assure aussi des vacances tonifiantes. Oviedo, la capitale, et Gijón sont les deux villes les plus importantes de cette région. Celle-ci garde par ailleurs sa propre langue et un tiers de son territoire est déclaré Espace Naturel Protégé. C’est précisément pour la préservation de son précieux patrimoine côtier, baigné par la mer cantabrique, que 82 millions d’euros vont être investis.
Ce que la Bretagne n’a pas : les Picos de Europa
Si la Principauté a perdu de son poids économique en Espagne et si sa démographie est en déclin, entre mer et montagne, ses trésors naturels sont bien l’objet d’une valorisation touristique plutôt récente. Les Asturies se trouvent aussi dotées d’un précieux patrimoine architectural, principalement roman, mais ce sont les nombreuses “maison indiennes” construites par les émigrés des Amériques de retour au pays au début du siècle, qui surprennent un oeil non initié par leur éclectisme et exotisme.
D’un côté, l’eau turquoise et le sable fin, de l’autre les cimes enneigées ! Fièrement étalés sur trois régions, les Picos de Europa ont sculpté leur silhouette pendant 300 millions d’années : gorges profondes et vallées de forêts et de prairies. Il est conseillé d’emprunter le téléphérique pour accéder au sommet et peut-être en faire la descente à pied.
Mais on hésite : vanter les beautés de la région ou les garder secrètes…
Gaëlle PATIN LALOY. (LPJ) 27 mai 2005

Idées d'excursions
- Quelques plages : Playa de la Ballota, Playa de La Franca, Playa de la Griega
- Le sanctuaire de Covadonga, en pleine montagne dans les Picos de Europa d’où le Roi Pelayo a initié à la tête des Wisigoths la Reconquista de l’Espagne sous domination musulmane
- Picos de Europa: Téléphérique de Fuente Dé, à 28 km de Potes
- Idole de Peña Tú: Puertas de Vidiago
- Grottes de Candamo, Tito Bustillo, el Buxu, el Pindal ou la Loja
- Dolmen de Merillés: Tineo
- En Cantabrie : Les grottes d’Altamira
Gastronomie
Cabrales, Fabada, Cidre
Informations diverses et logement
http://www.vivirasturias.com/
http://www.desdeasturias.com
http://www.picoseuropa.net/
0 Commentaire (s)Réagir

Entreprise

TRIBUNE

Demain sera une époque formidable

Depuis des années, de nombreux entrepreneurs adaptent, voire métamorphosent l’économie traditionnelle en associant aux objectifs purement financiers des buts socio-environnementaux. 

Sur le même sujet