Jeudi 20 janvier 2022
TEST: 2271

ATOUT FRANCE - "L'arrivée du TGV à Barcelone va générer un important flux de tourisme espagnol vers la France"

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 05/11/2013 à 23:00 | Mis à jour le 06/11/2013 à 02:41

Tandis que la date d'inauguration de la ligne à grande vitesse reliant Barcelone au réseau français approche, les dirigeants de l'agence de promotion du tourisme français en Espagne en sont à l'heure des calculs. Via la traditionnelle radiographie du tourisme espagnol en France, et chiffres de l'INSEE à l'appui, les résultats des derniers mois sont plutôt encourageants, en dépit de la crise et les perspectives bonnes. Résumé des actions en cours et projection sur 2014.

Si, toutes destinations confondues, la tendance est en continuelle hausse, comme l'indiquent les chiffres avancés par l'Organisation Mondiale du Tourisme qui pointe le milliard de voyageurs sur 2012 et une croissance de 4% par an sur l'ensemble du globe, les défis d'Atout France en Espagne n'en sont pas pour autant peu complexes. L'agence chargée de promouvoir le tourisme vers l'Hexagone propose chaque année une série d'actions afin de valoriser la destination France auprès du public ibère, adaptant sa communication à la conjoncture du marché local, cherchant continuellement de nouvelles formes de mise en avant des attraits d'un pays qui n'en manque pas. Une action qui fonctionne, à en croire les chiffres fournis par l'INSEE, qui annoncent contre toute attente une hausse du nombre de visiteurs espagnols en France sur 2012 : +11,3% en termes d'arrivées et +12,4% en nombre de nuitées. La Banque de France quant à elle estime les recettes en hausse également, avec 2,5 milliards d'euros dépensés par les touristes espagnols en 2012, contre 2,3 milliards en 2011.

Les CSP+ restent fidèles à la destination France
"La France, avec 19,3% de parts de marché, représente la première destination des Espagnols", explique Patrick Goyet, directeur d'Atout France pour la péninsule ibérique (Photo lepetitjournal.com). "Vingt millions d'Espagnols (sur 46.5 millions) sont allés en France au moins une fois dans leur vie. Ils étaient 6 millions l'an dernier. Il est fort probable qu´on enregistre une nouvelle hausse en 2013 encore". Le tourisme espagnol vers la France attire des CSP+ moins touchés par la crise et qui plus est souvent des visiteurs fidèles, dont le mode de consommation vacances a moins évolué avec la conjoncture économique. "C'est sur le secteur des primo-visiteurs que nous avons perdu", estime  Patrick Goyet. Les visiteurs se rendant en France pour la première fois seraient donc en baisse notamment pour Paris. Les autres, attirés par un patrimoine riche et varié, continuent à visiter l'Hexagone.

"Francia está más cerca de tí"
"Le marché espagnol a du potentiel", continue le directeur d'Atout France Espagne, "en 23 ans le marché a doublé et je suis persuadé qu'il va doubler de nouveau dans les 10 ans à venir". Avec des connexions aériennes à prix de plus en plus attractifs, mais aussi avec l'arrivée du TGV à Barcelone, la traversée des Pyrénées est à chaque fois plus simple. "L'arrivée du TGV à Barcelone va générer un important flux de tourisme espagnol vers la France", confirme Patrick Goyet, "au delà de l'économie de temps, c'est un véritable effet psychologique qui va jouer, avec la certitude de pouvoir s'asseoir dans un train et arriver à destination, que ce soit Toulouse, Lyon ou Paris, sans changer de train et de place : un confort qui va en séduire plus d'un". Et des perspectives de croissance que l'agence peaufine déjà, préparant prochainement à Barcelone un événement réunissant agents du voyage catalans et villes et régions françaises desservies par la grande vitesse. "Il faut définitivement passer le message auprès de nos amis espagnols", insiste Patrick Goyet : "Francia está más cerca de tí".

Actions ciblées
Et pour le prouver l'agence multiplie les actions sur le territoire. Finie l'époque du FITUR et du stand France rassemblant d'hétéroclites exposants, peu représentatifs du pays. Place aux actions ciblées, à l'image des road-shows ou des RDV neige des jours à venir. "Nous avions de la part de nos exposants des retours médiocres sur le FITUR", rappelle-t-on chez Atout France. "Comparé à un salon comme l'EIBTM, où nous serons présents prochainement à Barcelone, la qualité et la quantité des rdv obtenus pour nos 71 partenaires est inégalable". Et le public particulièrement ciblé : du 19 au 21 novembre, la FIRA verra défiler la crème internationale des professionnels du tourisme d'affaires. Au total, 10.000 visiteurs triés sur le volet, avec des rencontres organisées à l'avance et une présence française conséquente, sur plus de 300 m². Des régions venues promouvoir leurs pôles de compétitivité, et qui pourront notamment compter sur la visite de l'Ambassadeur de France en Espagne, Jérôme Bonnafont, qui sera présent sur le stand Atout France le 19. "Notre étude Nielsen 2013, réalisée sur un échantillon de visiteurs indique que pas moins de 11% des Espagnols viennent en France pour des raisons professionnelles", souligne Elsa Jancou, chargée du département chez Atout France Espagne.

Objectif : 100.000 fans sur les réseaux sociaux
La stratégie marketing d'Atout France pour 2014 est déjà bien établie. Elle passe notamment par un renfortcement de la présence de l'agence de promotion du tourisme sur les réseaux sociaux. Objectif Espagne et Portugal réunis  : 100.000 fans d'ici un an contre 70 000 aujourd´hui. Toujours sur le Net, le lancement du nouveau site http://www.rendezvousenfrance.com, avec un basculement des contenus de la traditionnelle plateforme franceguide.com : une opération délicate pour tout éditeur web. "Surtout", précise Dominique Maulin, adjointe, "le fil rouge de 2014 sera de promouvoir une France festive, liée à l'événementiel. C´est une idée de l´actuel Ambassadeur lors d´une visite dans nos locaux". Si les musées français ont fait sa réputation, Atout France s'attachera en 2014 à prouver aux Espagnols que l'Hexagone dispose aussi de grands rendez-vous exaltants et de qualité, capables de les séduire : "la braderie de Lille, la feria de Nîmes, les fêtes de Bayonne..." autant d'événements qui devraient trouver écho auprès du public. "On a aussi une série de festivals de grande qualité, tout l'été, partout sur le territoire", rappelle Dominique Maulin : "c'est un patrimoine unique, pas toujours connu hors de nos frontières". Enfin, Atout France devrait travailler sur la communication en Espagne, directement auprès des leaders d'opinions, ces personnalités du village mondial, qui se retrouvent entre deux coupes de champagne à Saint-Tropez ou Courchevel et dont le pouvoir d'achat permet d´améliorer la recette. "Nous allons disposer d'une loge au tournoi de tennis Mutua Madrid, où nous inviterons nos partenaires et un certain nombre de prescripteurs", explique Patrick Goyet.

Vincent GARNIER (www.lepetitjournal.com - Espagne) Mercredi 6 novembre 2013
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter

1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Manulin ven 13/04/2018 - 12:18

Ah Ah AH bonjour l'expert !!!!

Répondre
Sur le même sujet