Actualités en Espagne: ce qu'il s’est passé pendant ces vacances

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 08/01/2022 à 19:50 | Mis à jour le 08/01/2022 à 20:11
Photo : Roman Kraft
une personne lit le journal en espagne

Comme l’on peut l’imaginer, une grande partie de l’actualité a une fois de plus tourné autour de la 6ème vague, véritable tsunami nommé Omicron. Mais d’autres nouvelles, pas meilleures, ont clôturé une année qu’on espère vite oublier. Petit rappel des derniers événements qui ont marqué cette fin 2021. 


La pandémie en Espagne

Cette sixième vague épidémique a mobilisé une fois de plus les gros titres de la presse espagnole, avec chaque jour un record battu en terme de contaminations.
Il faut rappeler que fin novembre, l'Espagne présentait encore un taux d'incidence parmi les trois plus faibles du vieux continent, et en un mois seulement, ce chiffre a été multiplié par dix ! 

D’ailleurs, l’Espagne a terminé 2021 avec le record d’Europe du nombre d’infections et a commencé 2022 avec 372.766 nouveaux cas Covid, portant l'incidence cumulée à 2.295 le 2 janvier (520 points de plus que jeudi 30) et 2.722 le 7 janvier (1000 points de plus). En tout, l’Espagne comptabilise un million de cas en 15 jours, et sept millions en tout depuis le début de la pandémie.  


Mesures de restriction

La seule restriction au niveau national, instaurée par le gouvernement depuis le 24 décembre, est le retour au port obligatoire de masques à l'extérieur, sauf en pleine nature ou en faisant du sport.

Pour le reste, toutes les communautés autonomes ont décidé d’adopter des mesures plus ou moins restrictives, à l’exception de la Communauté de Madrid, Castille-et-León, Castille-La Manche et Estrémadure.

Enfin, l’explosion de cas provoquée par le nouveau variant Omicron et le fait que la majorité des personnes infectées ayant été vaccinées ne présentent que des symptômes légers a amené le gouvernement et les communautés autonomes à raccourcir la durée de l’isolement, en cas de contamination, de dix à sept jours. 


Vote du budget

Le 28 décembre, le jour des innocents (l’équivalent de notre poisson d’avril), le Congrès des députés a voté le budget général de l’État pour 2022, ce qui permet de consolider cette année le mandat de Pedro Sanchez, et ouvre la porte aux fonds européens. La coalition entre le PSOE et Podemos va vivre à partir de maintenant en constante pré-campagne électorale.


Castille et Léon, Andalousie... Encore une année d’élection

Des élections anticipées ont été annoncées en Castille et Léon pour le 13 février prochain. Ces élections régionales, convoquées par le PP à la suite -semble-t-il- de la rupture avec Ciudadanos, sont plus importantes qu’il n’y parait car elles ouvrent un nouveau cycle électoral, car elles pourraient bientôt être suivies par les élections andalouses en 2022 et les municipales en mai 2023. Le PP et le PSOE y voient un enjeu crucial sur la route des prochaines élections générales.


Croissance espagnole: des chiffres inquiétants

Les prévisions de croissance pour l’économie espagnole en 2021 ont été revues à la baisse par le FMI, passant de 5,7 à 4,6%. L’organisme international a en particulier émis des doutes quant à la réforme du système de retraites que propose le gouvernement espagnol.

En outre, on a appris que l’inflation avait atteint son plus haut niveau depuis trente ans, avec une hausse de 6,7 % sur un an. Selon une étude réalisée par l’institut Funcas, les ménages espagnols ont ainsi perdu près de 11 milliards d’euros en matière de pouvoir d’achat à cause de l’inflation. (cf article)


Réforme du droit du travail

La réforme du droit du travail ne révoque pas la législation votée en 2012 par le gouvernement du PP, mais la modifie substantiellement. Son objectif principal est de limiter les emplois temporaires, mettre un terme aux contrats de sous-traitance mais aussi redonner la priorité à la négociation collective et donc aux syndicats.  


L’espagnol en Catalogne 

Après la campagne de harcèlement menée par le mouvement indépendantiste à l'encontre d'un enfant d'une école de Canet de Mar (Barcelone) dont les parents demandaient plus de cours en espagnol, le président catalan, Pere Aragonès, a réaffirmé qu’il ne ferait pas respecter la décision de justice de donner 25% des cours en espagnol dans les écoles en Catalogne. Il en a d’ailleurs profité pour prévenir qu’en 2022, il attend du gouvernement de Pedro Sanchez une proposition "tangible" sur "le droit à l’auto-détermination". 


Le volcan de la Palma s’éteint enfin

C’est LA bonne nouvelle de cette fin d’année 2021. Les experts vulcanologues ont annoncé la fin de l’éruption du volcan de La Palma. Pendant ces presque trois mois, le volcan a recouvert 1 219 hectares, entraîné l'évacuation de 7 000 personnes et causé des dégâts estimés à 842,33 millions d'euros. En définitive, la catastrophe naturelle la plus importante pour l’Espagne depuis le début des registres en 1971.

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale