6ème vague Omicron en Espagne : 17 régions, 17 façons d’agir

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 08/01/2022 à 19:39 | Mis à jour le 10/01/2022 à 17:08
Photo : Fusion Medical Animation
virus du covid 19 en Espagne

L'Espagne est passé en un mois du pays avec pratiquement le plus bas taux d'incidence au plus élevé d’Europe. Cette 6ème vague bat des records de contagion et les communautés autonomes ont décidé de prendre des mesures plus ou moins restrictives. Petit retour sur une Espagne invertébrée sanitairement parlant.

 

Le 15 octobre dernier, l’Espagne pouvait se targuer d’être l’un des trois pays ayant le plus faible taux d’incidence du vieux continent, avec 40,85 cas pour 100.000 habitants. Fin novembre, ce taux avait grimpé à 208, ce qui était encore très peu par rapport à la vague Omicron qui déferlait en provenance de l’est. Mais en un mois seulement, ce chiffre a été multiplié par dix et l’Espagne a même terminé 2021 avec le record d’Europe du nombre d’infections (161.688 cas).

Pas de cadre normatif commun contre le Covid-19 en Espagne

Face à ce véritable tsunami alimenté par la variante Omicron, les communautés autonomes ont réclamé à plusieurs reprises au gouvernement central un cadre normatif commun pour lutter contre la pandémie. Cependant, la seule restriction que le gouvernement espagnol a finalement décidé d’instaurer, à partir du 24 décembre dernier, est le retour sur tout le territoire du port obligatoire du masque à l'extérieur, sauf en pleine nature ou pour faire du sport. 

Dès le mois de novembre, plusieurs communautés ont décidé d’agir en mettant en place des mesures restrictives provisoires, tant que le taux d’incidence restera aussi élevé. Seulement quatre communautés autonomes n’ont adopté à ce jour aucune restriction propre: la Communauté de Madrid, Castille-et-León, Castille-La Manche et Estrémadure. Pour le reste, si l’on décide de visiter l’une de ces communautés autonomes,  il faut donc prendre en compte ces nouvelles mesures, qui devraient évoluer les prochaines semaines:

Andalousie

Le passeport COVID est obligatoire en Andalousie dans les zones intérieures des hôtels et des établissements de nuit - les enfants de moins de 12 ans et les travailleurs en sont exemptés - ainsi que dans les hôpitaux et les résidences.

Aragon

Le passeport COVID est obligatoire en Aragon dans les boites de nuits d'une capacité de 50 personnes ou plus (les lieux plus petits exigeront également un passeport COVID, mais seulement après 21h00). Bars et restaurants doivent fermer à minuit, les tables sont limitées à 10 personnes et la consommation debout est interdite. Pour les discothèques, fermeture à 2 heures du matin.

Asturies

Le Passeport COVID est obligatoire en Asturies dans les bars, restaurants, salles de sport, établissements de jeux, etc. Les restaurants doivent fermer à 1h00 du matin au plus tard et les discothèques restent fermées pour l’instant tout le mois de janvier.

Îles Baléares

Le Passeport COVID est obligatoire dans les îles Baléares pratiquement partout : restaurants, gymnases, installations sportives, cinémas, théâtres, salles de concert, etc. En ce qui concerne les boites de nuit, la jauge est limitée à 60%.

Îles Canaries

Les mesures restrictives dans les Îles Canaries se prennent en fonction du taux d’incidence et donc du niveau de risque 1, 2, 3 ou 4 des îles : Actuellement Tenerife, Gran Canaria et Fuerteventura sont au niveau 3 ; les autres îles -Lanzarote, La Palma, La Gomera et El Hierro- sont au niveau 2. Ainsi, au niveau 3, le passeport COVID est obligatoire dans les bars, restaurants, théâtres, discothèques et aux niveaux 1 et 2, l'assouplissement des restrictions reste volontaire. 


En outre, depuis le 1er décembre, les touristes qui se rendent aux îles Canaries en provenance d'autres régions d'Espagne doivent présenter un certificat de vaccination ou d'avoir passé la maladie au cours des six derniers mois ou un test négatif.

Cantabrie

La Cantabrie maintient la fermeture de la vie nocturne dans les localités les plus touchées, notamment toutes celles de plus de 5 000 habitants, dont Santander. Bars, restaurants ou cinémas doivent obligatoirement demander un certificat COVID.

Catalogne

La Catalogne a fermé la vie nocturne et imposé un couvre-feu à partir de 1 heure du matin dans les municipalités où l'incidence est la plus élevée, dont Barcelone.
Le Passeport COVID est obligatoire à l'intérieur des bars et des restaurants, des gymnases et centres sportifs. Dans les restaurants, la capacité d'accueil en intérieur est réduite à 50%, avec des tables de 10 personnes maximum.

Communauté de Valence

Dans la communauté de Valence aussi le Passeport COVID est actuellement obligatoire dans les hôtels, les restaurants, les lieux de vie nocturne, les cinémas, etc. Quant au secteur de la restauration, il n’y a pas de restriction sur la capacité d'accueil ni les horaires, mais le nombre maximum de convives par table est limité à 10 personnes.

Galice

Le Passeport COVID est obligatoire en Galice depuis fin novembre pour entrer dans les restaurants et les lieux de vie nocturne, les bars après 21 heures, ainsi que dans les auberges de pèlerins, les hôpitaux, les gymnases, les installations sportives, etc. En ce qui concerne les restaurants, pas de jauge mais un maximum de huit personnes par table à l'intérieur et 15 à l'extérieur. 

Murcie

Le Passeport COVID est obligatoire en Murcie pour l'accès aux discothèques et volontaire dans les restaurants pour augmenter la capacité à 75%. Tables limitées à 10 en intérieur et 12 en extérieur depuis le 24 novembre.

Navarre

Le Passeport COVID est obligatoire en Navarre au moins jusqu’à mi-janvier pour l'accès aux restaurants, boîtes de nuit, hôtels et salles de sport. La restauration ferme à 1h00 du matin, avec un maximum de dix personnes par table. 

Pays basque

Le Passeport COVID est obligatoire au Pays basque dans les discothèques, hôtels et restaurants, salles de concert, gymnases, etc. Les bars et restaurants doivent fermer au plus tard à 1 heure du matin et limiter leur capacité intérieure à 60 %. Les tables sont limitées à 10 convives. 

La Rioja

Le Passeport COVID est actuellement autorisé en Rioja jusqu'au 22 janvier pour l'accès aux discothèques et restaurants de plus de 50 couverts. Fermeture à 1 heure du matin et recommandation que les tables ne dépassent pas 10 personnes.

Sur le même sujet
Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale