Lundi 24 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

UN ETE A MADRID – Les boutiques centenaires de la capitale

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 03/08/2014 à 22:00 | Mis à jour le 01/02/2019 à 15:30
Photo : CC 3.0 https://es.wikipedia.org/wiki/Archivo:Casa_Bot%C3%ADn-Madrid-2009.jpg
Casa Botín Madrid

Dans le centre historique de la capitale espagnole se cachent quelques enseignes centenaires, véritables institutions madrilènes. De la célébrissime Casa Botín, l'un des plus vieux restaurants au monde, à la casa Ramirez, incontournable dans le petit monde de la guitare, voici quelques unes de ces perles rares



Calle de los cuchilleros, se trouve l'un des plus vieux restaurants du monde. La casa Botín, fondée en 1725 par le Français Jean Botin, est ainsi reconnue par le Guinness Book. La petite histoire veut qu'un certain Francisco de Goya y ait travaillé, et que le concept du menu tel qu'il est présenté de nos jours dans la plupart des restaurants soit né ici. Élément à part entière du patrimoine historique madrilène, l'établissement utilise toujours depuis 1725 le même four à bois. À quelques pas de là, calle de Toledo, la casa Hernanz existe elle « seulement » depuis 1845, lorsque Torribo Hernanz commença à produire et vendre des espadrilles. C'est aujourd'hui les petits-fils de son neveu qui tiennent la maison, depuis 1983. « Depuis tout petit je vis ici. Avant on vendait surtout aux gens de la campagne, qui utilisaient les espadrilles pour travailler. Et depuis environ 50 ans, c'est surtout des gens de la ville qui achètent nos chaussures », explique Antonio. Parmi les clients célèbres, la boutique a compté l'infante Elena ou encore Suzanne Sarandon.



Clients célèbres pour enseignes reconnues


La casa Hernanz n'a pas le monopole des clients prestigieux. Fondée en 1901 calle de la Cruz, la casa Seseña est elle aussi toujours tenue par la même famille, depuis Santos le fondateur jusque Marco, son arrière-petit-fils. Simple boutique d'habillement jusqu'aux années 1980, la maison s'est spécialisée dans la production et la vente de capes, secteur où la concurrence des grands magasins est moins forte. « Nous sommes la seule boutique à fabriquer et vendre uniquement des capes, et ce pour un prix équivalent à celui d'un bon manteau et inférieur à un manteau de marque ». Avec parmi ses clients Mickaël Jackson, Hilary Clinton, Catherine Deneuve. Le site internet de la boutique, lancé en 1999, est l'un des plus ancien d'Espagne pour ce type d'activité. Enfin, calle de la Paz, la maison fondée en 1882 par José Ramirez et tenue aujourd'hui par la quatrième génération de ses descendants. Il fut le fondateur de l'école madrilène de fabricants de guitare, par où sont passés la plupart des luthiers de la capitale. Avec Mark Knofler, Carlos Santana, Eric Clapton comme clients, la casa Ramirez jouit d'une reconnaissance internationale, à l'instar des autres boutiques évoquées plus haut et de bien d'autres encore, qui constituent à n'en point douter l'une des richesses propres à la capitale espagnole.



Bruno DECOTTIGNIES 

Casa Botín
c/ Cuchilleros, 6 bajo

Casa Hernanz
c/ Toledo, 18

Capas Seseña
c/ Cruz 23

Guitarras Ramírez
c/ la Paz, 8

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet