TEST: 2271

R. Ruchaud (IFM): "Nous privilégions une forme hybride des activités"

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 01/10/2020 à 17:54 | Mis à jour le 01/10/2020 à 18:02
Photo : DR
romain ruchaud ifm

Romain Ruchaud, Responsable de la programmation et de la coordination culturelle au sein de l'Institut français de Madrid, en poste depuis septembre 2018, après des expériences dans le réseau culturel français en République Dominicaine et à Djibouti, revient sur les temps forts de la saison culturelle, pour le dernier trimestre 2020.


Quels seront les temps forts de la saison culturelle en cette fin d'année, notamment concernant le 7e art ?

Dans le cadre de la dix-septième édition du Festival des Cinémas Africains de Tarifa/Tanger (FCAT), un cycle de cinq séances de cinéma intitulé "L'humour dans les cinémas d’Afrique" sera présenté du 5 au 23 octobre (les lundis et vendredis à 20 heures). Au programme, un ensemble de courts et longs-métrages dont "Il pleut sur Ouaga" de Fabien Dao (2017), "Aya de Yopougon" de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie (2013), et "Hyènes" de Djibril Diop Mambéty (1992).

Une nouvelle fois, l’IFM reprend sa collaboration avec le festival de cinéma LGBTQI+ de Madrid, le LesGaiCineMad. Plusieurs séances sont prévues dans le théâtre de l’IFM du 30 octobre au 6 novembre. Par ailleurs l’IFM reprend sa collaboration avec le festival "Cine por mujeres" qui promeut la production de films réalisés par des femmes. Le festival initialement prévu en mars, nous donne désormais rendez-vous du 4 au 15 novembre avec une programmation en présentiel et en ligne. L’IFM proposera le 13 novembre, à 20h, une projection de courts-métrages en VOSE d’Alice Guy, première réalisatrice de l’histoire du septième art.

A noter notre nouveau partenariat avec le festival de cinéma "El Ojo cojo", festival dédié au dialogue interculturel avec trois jours de projections dans le théâtre : les 19, 20 et 23 novembre. 

Après quelques cartes blanches en ligne, l’IFM reprend enfin ses cartes blanches en présentiel. Après Fernando Trueba, Fernando Lara, Jaime Rosales ou Pascal Gaigne, l’IFM a l’honneur de recevoir Pablo Berger ou encore Elvira Lindo qui nous présenteront leur film français fétiche et aborderont leurs liens avec le cinéma français.


Et en dehors du cinéma ?

Tout d'abord du théâtre : le jeudi 8 octobre, à 20 heures, l’Institut Français de Madrid accueillera l’adaptation espagnole de la pièce de théâtre "Au bord" de la dramaturge française Claudine Galea. Présentée pour la première fois en Espagne, cette pièce a remporté le Grand Prix de littérature dramatique en 2011. Elle a été traduite et mise en scène par Cristina Vinuesa Muñoz, professeure à la UCM et traductrice. L’œuvre sera interprétée par la même Cristina Vinuesa, et elle sera accompagnée par Laura Fernández Varela et Susana Sanabria.

Une fois par mois, à 19 heures, divers acteurs espagnols proposent en outre une lecture théâtralisée en français. Imaginé pendant le confinement, ce cycle de lectures s’effectue en ligne, sur la plateforme Zoom. Après Pedro Casablanc, Natalie Pinot et Lola Cosamayor, l’Institut Français de Madrid a le plaisir de recevoir le 14 octobre l’acteur franco-espagnol Javivi qui proposera son interprétation de L’Étranger d’Albert Camus. 

Deux expositions sont également prévues au sein de la Galerie du 10 [calle Marqués de la Ensenada, 10 / horaires d’ouverture : du Lundi au vendredi, de 12h à 20h] : "Entre les plis des mots", dans le cadre du festival d’art vidéo Proyector, du 9 septembre au 16 octobre, une exposition d’art vidéo de 4 artistes internationaux : Laurène Barnel (France), Luciana Fina (Italie), Camila Rodríguez (Colombie) et Fran López (Espagne). Puis ce sera le tour de "Anges, papillons et vagabonds" de Raphaël Blum, du jeudi 29 octobre (jour du vernissage) au vendredi 11 décembre. Le public pourra y découvrir une collection singulière de portraits photographiques de passants des villes d’Amérique du sud. 

 

Et concernant la musique ?

Dans le cadre de son partenariat avec le Festival International de Jazz de Madrid, l’Institut Français de Madrid a l'honneur de recevoir Ray Lema et Sarah Lenka pour deux concerts exceptionnels. Pianiste de renom d’origine congolaise, Ray Lema jouera dans le théâtre de l’Institut le jeudi 12 novembre à 20 heures. La chanteuse Sarah Lenka, quant à elle, proposera un concert en ligne le jeudi 26 novembre à 20 heures sur les réseaux de l’Institut français. 


Comment avez-vous adapté votre programmation à la pandémie ?

Comme vous pouvez le voir nous privilégions une forme hybride des activités (une partie en présentiel et une autre en format digital). Pour les activités en présentiel, nous respectons bien entendu les consignes et le protocole sanitaire (jauge réduite à 50% dans le théâtre et la galerie, masque obligatoire, signalétique mise en place, distribution de gel hydroalcoolique...).

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale