Samedi 17 avril 2021

« L'Espagne, ce n’est pas que le sol y playa »

Par Pablo Barrios | Publié le 11/02/2021 à 16:47 | Mis à jour le 11/02/2021 à 16:57
Photo : DR
tourisme espagne

Gustavo Egusquiza est l’auteur du livre «  L’Espagne exclusive : un parcours à travers les hôtels de rêve » (1). Conseiller en communication et journaliste de voyage spécialisé en tourisme de luxe, il estime que les fonds européens sont une occasion unique pour l’Espagne de retrouver sa compétitivité dans le domaine.

 


Les aides d'État qu'a reçu jusqu'à présent le secteur touristique en raison du Covid sont surtout axées sur le milieu du travail. Dans quels autres aspects de l’activité touristique faudrait-il faire des investissements ?

En Europe des pays comme l'Allemagne, l'Italie ou la France ont créé un contingent d'aides directes et concrètes au tourisme avec un effet palliatif dans le cadre de la crise où se trouve plongé le secteur. L'Espagne pourrait copier et adapter certains de ces modèles.
L’un des secteurs qui a besoin d'une aide plus immédiate est le secteur de l'hôtellerie qui représente 6% du PIB de notre pays. 


En quoi l'aide directe en provenance de l'Union européenne se présente-t-elle comme une occasion unique pour l'Espagne ?

Dans le cadre de la dotation d’un budget conjoint de l'UE de 750 milliards d'euros pour faire face à la catastrophe financière, l'Espagne a obtenu 140 milliards qui seront destinés aux entreprises qui misent sur la transformation digitale et sur la durabilité. 

Notre pays a besoin d'une restructuration et d'une réforme de son modèle économique, qui s'avère obsolète. Ce paquet économique est un engagement clair en faveur de la transition écologique et digitale. Son but ultime consiste à contribuer à la transformation économique en stimulant les industries qui développent le secteur digital, l'écologie et la cohésion sociale. En résumé, c'est une occasion unique de retrouver notre compétitivité face au monde.


Quels sont les défis actuels du secteur touristique espagnol ?

A l'heure actuelle, les entreprises touristiques espagnoles sont en mode de survie, mais le tourisme espagnol devrait être capable de devancer les tendances et de se transformer pour redevenir compétitif. D'autre part, la professionnalisation dans le secteur et le combat l'économie souterraine doit être l'un des autres défis prioritaires que les autorités devraient aborder dans les années à venir.


L'Espagne est surtout connue pour son tourisme de « sol y playa »...

L'Espagne ce n’est pas que le « sol y playa ». Ce pays est riche d'une offre gastronomique, culturelle et naturelle comme peu d'endroits dans le monde. Il y a des régions inconnues du touriste international, comme la communauté de Castille et Léon, qui possède 80% du patrimoine culturel espagnol. 

En outre, dernièrement notre pays mise fortement sur le tourisme de santé et de consommation, qui sont autant de facettes qui gagnent à être connues.

Quelles sont les expériences touristiques sur lesquelles il conviendrait de miser ? 

Les expériences demandées par le touriste vont fortement évoluer au cours des prochaines années. D’une part, les expériences immersives constitueront les critères de choix, au lieu de la destination, et d’autre part il y aura une augmentation de la demande d'endroits moins massifiés. 

Des endroits tels que des villages et des enclaves rurales prendront de l'importance dans les prochaines années. Nous devons miser sur un tourisme de qualité qui apporte de la richesse à la région tout en minimisant les répercussions négatives. 

A titre d’exemple, un endroit qui offre une expérience d'excellence touristique différentielle et qui peut représenter un bon exemple pour le tourisme sur lequel nous devons miser dans notre pays est la propriété Donaira. Située dans la région de Malaga, dans la sierra de Grazalema, cette propriété biodynamique de 700 hectares et de seulement 9 chambres offre une expérience unique à ses visiteurs. Il s’agit d’un tourisme de haut standing avec des retombées positives pour la région.


Où devraient se concentrer les efforts de transformation du secteur ?

A mon avis, cette crise sanitaire est en train de transformer la vision des personnes sur le monde et leurs ordres de priorités. La pandémie a accéléré les changements dans le secteur touristique au milieu d'une énorme transformation planétaire. 

Afin de ne pas succomber aux changements du marché, les entreprises touristiques devront faire front à ces nouveaux défis et centrer leurs efforts sur une transformation intégrale. D'un côté, la durabilité est appelée à devenir la pierre angulaire du tourisme et les entreprises qui ne seront pas durables risquent de perdre une grande partie du marché. Par ailleurs, le touriste post COVID-19 présentera un profil digital et cherchera ses vacances sur les plateformes digitales.  Enfin, les entreprises touristiques devront être capables de concevoir de nouveaux produits et de nouvelles expériences pour ce nouveau type de client.

tourisme espagne

España exclusiva: Un recorrido mágico por hoteles de ensueño

Traduction : Monique Auxenfans. 

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

AMBASSADE

Gerard Cockx: "La Belgique, l’épicentre européen des vaccins"

À l'occasion du centenaire de l'Ambassade de Belgique en Espagne, mais aussi des 100 ans de l'Ambassade d'Espagne en Belgique, les deux pays célèbrent main dans la main un siècle d'entente cordiale

Expat Mag

Les astuces pour trouver un billet de train pas cher

Il est bien évidemment difficile de se projeter pour voyager, les règles à ce sujet changeant constamment. Cependant, qu’il s’agisse d’un retour à la maison pour voir la famille ou d’un projet de…

Sur le même sujet