Quel avenir pour le drapeau de l’UE sur votre voiture ?

Par Corentin Mittet-Magnan | Publié le 30/09/2020 à 16:15 | Mis à jour le 30/09/2020 à 16:22
Photo : Cnbrb - Wikipedia
drapeau ue plaques britanniques

Bien qu’il ne soit pas obligatoire, le drapeau de l’Union Européenne est présent sur de nombreuses plaques d’immatriculation au Royaume-Uni.

 

Même si le chemin est encore long, l’heure du Brexit approche. Il est accompagné de son lot d’interrogations plus ou moins importantes, l’une d’elles s’inscrit dans le devenir des plaques d’immatriculation.

Au Royaume-Uni, il n’est pas obligatoire d’avoir sur sa plaque un indicateur du pays d’origine. Les automobilistes ont le choix entre ne rien mettre ou afficher un drapeau. Sont autorisés; l’Union Jack, la croix de Saint Georges (pour l’Angleterre), la croix de Saint André (pour l’Écosse), le dragon gallois et donc le drapeau étoilé de l’Union Européenne. C’est d’ailleurs ce dernier qu’avaient choisi des millions d’automobilistes dans le pays.

Au moment de l’écriture de cet article la Drive and Vehicle Licensing Agency (DVLA), qui gère l’enregistrement des véhicules circulant dans le pays, n’a pas donné de consignes concernant la présence du drapeau de l’UE sur les plaques après le 31 décembre. Celui-ci devrait donc rester légal au moins dans un premier temps, vous permettant ainsi d’afficher ou non vos convictions sur le sujet.

Attention, si votre plaque ne contient aucun indicateur du pays d’immatriculation du véhicule, vous devez ajouter un autocollant précisant le pays d’origine pour circuler en dehors du Royaume-Uni.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale