Quand Boris Johnson et Joe Biden parlent alliance, pandémie et climat

Par Swali Guillemant | Publié le 25/01/2021 à 14:07 | Mis à jour le 25/01/2021 à 14:17
Photo : Pawel Czerwinski - Unsplash
joe biden boris johnson covid-19 échange

Quand Boris Johnson et Joe Biden parlent alliance, pandémie et climat Boris Johnson est le premier dirigeant européen à avoir échangé au téléphone avec le président américain depuis son investiture.

 

Samedi soir, Boris Johnson s’est entretenu avec le nouveau président américain Joe Biden lors de son premier appel téléphonique, d’une durée de 35 minutes, avec l’espoir d’approfondir l’alliance avec les États-Unis après le Brexit et les tensions toujours présentes entre le Royaume-Uni et l’Union européenne comme expliqué la semaine dernière. Boris Johnson est le premier dirigeant européen contacté par le nouveau président américain après des échanges avec le Premier ministre canadien et le Président mexicain.

La nouvelle survient après les critiques de Theresa May envers le rôle du Royaume-Uni à l’international et elle a été annoncée par le gouvernement britannique comme un signe de la relation spéciale ravivée entre les deux pays. En 2016, après la victoire de Donald Trump, Theresa May avait été la onzième dirigeante à être contactée par le président américain.

Les deux hommes ont abordé le sujet des accords de libre-échange, du changement climatique et de la pandémie mondiale, qui frappe durement les deux pays, le Royaume-Uni ayant enregistré le plus grand nombre de décès Covid en une journée la semaine dernière. Le Premier ministre y voit le progrès de la relation entre les deux nations, il a tweeté après l’appel :

« C'est un plaisir de parler au président Joe Biden ce soir. Je me réjouis d'approfondir l'alliance de longue date entre nos deux pays, alors que nous nous engageons dans une reprise verte et durable après le Covid-19. »

 

Le président américain a fait part de sa volonté de réintégrer l'accord de Paris sur le changement climatique, ainsi que l'Organisation mondiale de la santé et le programme COVAX, axe de travail de l’OMS autour du dispositif des vaccins pour que tous les pays y aient accès rapidement.

Ils ont souligné les défis importants dus à la crise sanitaire et les possibilités d’améliorer ensemble le monde d’après, notamment sur le plan écologique. Le Premier ministre a salué l'engagement du président Biden et son projet de rendre tous les nouveaux bâtiments zéro carbone d’ici 2050.

Les dirigeants ont également échangé sur leurs valeurs communes concernant notamment les droits de l'homme et la protection de la démocratie, ainsi que leurs priorités conjointes en matière de politique étrangère, par exemple vis-à-vis de la Chine, l'Iran et la Russie.

Cette année, le Royaume-Uni va accueillir le G-7 en juin et la Conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP26) en novembre prochain, l’occasion pour les deux dirigeants de se rencontrer en personne.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

 

Swali Guillemant - Journaliste

Swali Guillemant

Étudiante en journalisme culturel, curieuse et impliquée. Passionnée par la culture et les arts.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale