Ola, le rival d’Uber est banni de Londres par TfL

Par Clara Grouzis | Publié le 05/10/2020 à 12:39 | Mis à jour le 05/10/2020 à 12:48
Photo : Crédits : Ola Cabs
taxi Londres Ola Uber TfL

La société qui régule le transport à Londres, TfL, a refusé, pour des raisons de sécurité, de renouveler la licence qui permet à Ola, le rival d’Uber, d’opérer à Londres. 1 000 passagers auraient été transportés par des chauffeurs sans licence, qui utilisaient l’application de la compagnie indienne. De plus, TfL affirme qu’Ola a échoué dans le report de ces infractions dès qu’elle en a eu connaissance.
La société a 21 jours pour faire appel, ce qu’elle a annoncé faire. En attendant la décision de justice, elle peut continuer à opérer dans Londres.
Cette annonce intervient alors que la semaine dernière, Uber a obtenu la reconduction de son son droit d’exercer dans la capitale. TfL lui avait mis en suspens sa licence pour des raisons similaires que dans le cas d’Ola.

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
Clara Grouzis journaliste Londres

Clara Grouzis

Etudiante en troisième année à Sciences Po Aix et passionnée, je me destine au journalisme
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale