Jeudi 27 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mon quartier : Old Street vu par Adeline Arniac, agrégée d’anglais

Par Charles-Antoine Jaubert | Publié le 29/04/2019 à 09:31 | Mis à jour le 29/04/2019 à 13:52
Mon quartier expatrié expatriation Londres Old Street Camden Brick Lane Royaume-Uni

Diplômée d’anglais et professeure en France, Adeline Arniac, 29 ans, a changé de carrière et tenté sa chance à Londres dans une entreprise de soutien scolaire à Camden. Elle nous présente son quartier, Old Street, à travers le canal qu’elle utilise à vélo chaque jour.

Qui êtes-vous et quel est votre métier ?

Je suis originaire de Montpellier et agrégée d’anglais. J’ai fait une thèse en littérature anglaise et j’ai pu par ce biais venir souvent en Angleterre, notamment plusieurs fois à Londres et Cambridge. Je suis aussi allée à Edimbourg. J’ai pu exercer le métier de professeur d’anglais en France, mais désormais je suis company manager dans une entreprise de soutien scolaire qui s’appelle Titanium Tutors à Camden. J’y ai commencé en tant qu’assistante manager. Je suis aussi vice-présidente de l’association Franco Débats UK qui organise chaque années les joutes universitaires oratoires.

Depuis combien de temps vivez-vous en Angleterre et pourquoi Londres ?

Je vis à Londres depuis juin 2018. J'enseignais l’anglais en France et j’ai eu envie de changer de métier. Londres a tellement d’opportunités professionnelles que c’était l’occasion pour moi d’amorcer un changement de carrière. Ici, tout est possible, ou presque. J’avais aussi une raison personnelle de m’installer outre-Manche. Mon compagnon est Anglais et c’est plus pratique pour nous de nous retrouver à Londres.

Par rapport à la France, y retournez-vous souvent ? Qu’est-ce qui vous manque le plus ?

Je ne me verrais pas vivre à Montpellier, ni à Paris pour le moment. Mais je retourne souvent en France pour quelques événements familiaux. Ce qui me manque ce sont les boulangeries. Un vrai pêché mignon. Quand je rentre en France, je ramène toujours un petit sachet de viennoiseries avec quelques baguettes. Un bémol : je trouve que le rythme de vie londonien est fatiguant par rapport à la ville moyenne qu’était Montpellier.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus à Londres et dans la culture anglaise ?

J’adore la culture anglaise qui m’a fait choisir d’étudier cette langue et de faire une thèse sur la littérature anglaise. Les langues ouvrent de nombreuses portes. Ce que j’aime c’est la diversité, le côté melting-pot et l’ouverture d’esprit. Je me souviendrai toujours de la première fois où je suis allée à la banque pour ouvrir un compte. Un salarié avait une coiffe traditionnelle et une salariée était tatouée avec des cheveux roses. Cela représente bien Londres ! Je trouve que le jugement est beaucoup présent en France et les gens sont trop souvent mis dans des cases.

Justement, quelles sont les grandes différences avec la France ?

Une différence qui me choque le plus est la politesse excessive. Ils sont toujours très polis ici, voire trop. Chaque e-mail doit quasiment comporter trois “thanks” et trois “please”. Quand je suis arrivée en Angleterre, mes mails étaient presque considérés comme malpolis alors que j’y mettais les bonnes formules de politesse pour la France. Ensuite, je trouve qu’au niveau du suivi professionnel, du feedback, ils enrobent les choses. Dès qu’ils ont quelque chose de négatif à dire, ils vont exprimer beaucoup de positif avant et après, de manière à presque faire oublier que le négatif est présent.

Pourquoi ce quartier de Londres ?

Un concours de circonstances m’a menée dans ce quartier et je ne le regrette pas. Je suis en colocation avec mon copain et son meilleur ami d’enfance. L’emplacement est vraiment pratique. Je peux aller au travail à vélo. Quel privilège ! Je passe le long du canal Regent’s Canal, qui va de Angel, King's Cross à Camden. Pouvoir rouler à vélo le matin le long des péniches est très agréable. Le quartier est aussi proche de l’ultra-centre avec Oxford Street et des lieux branchés comme Shoreditch.

Quelles sont vos bonnes adresses à Old Street ?

Pour un café, j’aime le lieu dans lequel nous sommes qui est le café Attendant. Les boissons chaudes et les brunchs sont très bons. J’aime aussi beaucoup « Said dal 1923 » à Fitzorivia, un café qui sert des énormes chocolats qui dégoulinent et l’on peut même manger sa tasse en chocolat. Pour boire une bière, je conseille le pub Narrow Boat qui est très bien placé, toujours le long du canal. Pour manger, j’aime les stands à BoxPark. Mon préféré et coup de coeur est Cook Daily qui offre de la cuisine vegan avec influences asiatiques. Les plats sont très parfumés. Je suis végétarienne et je trouve ça très intéressant d’essayer la nourriture vegan. A Londres, pour ça, je suis servie !

Une adresse vegan intéressante, le Stem + Glory avec des plats végétaliens fins et variés. Ils proposent des burgers avec des inspirations asiatiques ainsi qu’un délicieux houmous. Question sport, ma bonne adresse est l’Adidas Studio, un club gratuit sur réservation. Il se situe à Brick Lane à moins de dix minutes à vélo de chez moi. Par contre, seules les femmes peuvent y avoir accès. La marque propose des cours de yoga ou de fitness. Les horaires les plus accessibles sont souvent complets, mais les possibilités restent grandes pour trouver son bonheur. Il est également possible de disposer de séances gratuites de running, ouvertes à tous cette fois, et sans limite de places disponibles. Ils offrent même des t-shirts de la marque au bout de cinq séances de running. Nous avons des goodies pour faire du sport et ils nous prennent en photo avec les t-shirt pour faire du marketing autour de la marque. Il est même possible de tester les dernières chaussures de running pendant les séances. C’est un peu gagnant-gagnant !

J’aime aussi beaucoup la serre du Barbican, le bâtiment n’est pas très sexy en soi, il est assez vieux, mais cache de jolis trésors. Il est composé de salles de cinéma et d’expositions d’art… Et pas à pas, on découvre une serre intérieure avec des plantes exotiques, ce qui est complètement inattendu et magnifique. L’endroit est vraiment surprenant et ouvert au public le dimanche en général. Angel est aussi un quartier que j’adore avec une rue très mignonne : le Camden Passage avec de nombreux cafés pour bruncher et un marchand de laine que j’aime beaucoup, Loop.

Quel est votre QG, l’endroit où on a le plus de chance de vous croiser ?

En temps normal, au théâtre - à l'Almeida dans le quartier, ou sinon au Harold Pinter Theatre ou au National. En ce moment, j’ai beaucoup moins de temps, mais je possède un abonnement Art Pass qui me permet de bénéficier de tarifs réduits pour certaines expositions. J’aime le théâtre à Londres surtout celui qui rend la matière accessible avec une diversité de mise en scène. J’ai l’impression que plus de monde va au théâtre ici. Beaucoup d’actions sont faites pour que les jeunes s’intéressent à cet art. J’adore l’Angleterre et j’ai vraiment envie d’y rester, mais pas forcément dans l’ultra-centre. Il devient vite fatiguant et j'aimerais bien avoir plus d’espace ou plus de calme.

Nous vous recommandons

Charles-Antoine Joubert

Charles-Antoine Jaubert

Rédacteur stagiaire au sein de l’équipe LePetitJournal.com de Londres. Journaliste apprenti à l’ESJ Pro
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet