Dimanche 25 octobre 2020

L’interdiction d’expulser les locataires est prolongée

Par Clara Grouzis | Publié le 24/08/2020 à 19:04 | Mis à jour le 26/08/2020 à 19:08
Photo : maison loyer clés payer
tierra-mallorca-rgJ1J8SDEAY-unsplash-2

Le 21 août, le secrétaire d’Etat aux logements, Robert Jenrick a annoncé étendre l’interdiction d’expulser les locataires en Angleterre et au Pays de Galles. La mesure devait prendre fin au 23 août 2020, laissant la possibilité aux propriétaires après cette date de faire partir les occupants en défaut de paiement. Mais, depuis vendredi, ce ne sera pas possible avant le 20 septembre : la fin de l’interdiction est repoussée de quatre semaines. De plus, les bailleurs se voient dans l’obligation, et ce jusqu’au 31 mars 2021 de faire parvenir à leurs locataires un préavis de six mois. En réalité, aucun locataire ne quittera donc son logement avant la fin du mois de mars prochain.

Cette mesure a pour objectif de protéger les occupants en difficulté économique à cause de la crise du Covid-19. Depuis le début de la pandémie, 8 % des locataires se sont accordés avec leur bailleur pour réduire les frais d’occupation.

Robert Jenrick, a affirmé que dès la levée de l’interdiction, les cas les plus graves d’incivilité et de délit seraient entendus en priorité au tribunal.

Pour plusieurs politiciens, notamment de l’opposition, cette mesure ne fait que repousser l’éviction des locataires, sans apporter de solution durable.

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Clara Grouzis journaliste Londres

Clara Grouzis

Etudiante en troisième année à Sciences Po Aix et passionnée, je me destine au journalisme
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet