Jeudi 15 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le No Deal coûterait jusqu’à £36 milliards au Royaume-Uni

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 17/10/2018 à 11:56 | Mis à jour le 17/10/2018 à 12:05
Chancelier - Philipp Hamond - Brexit

Le chancelier de l’Echiquier Philip Hammond a annoncé que si aucun accord avec l’Union Européenne n’est trouvé, la facture du divorce pourrait s’élever à 36 milliards de livres sterling.

M. Hammond a déclaré aux ministres du gouvernement que le Royaume-Uni n'aurait aucune chance de remporter une bataille juridique concernant la facture visant à régler ses dettes, a rapporté le Daily Telegraph. D’après une source du gouvernement, le chancelier aurait déclaré : « si nous partions sans un accord, nous aurions toujours à payer 30 à 36 milliards de livres sterling à l'UE, car nous n'aurions probablement pas gain de cause dans une affaire d'arbitrage international ». Toujours dans l’espoir d’un accord, Theresa May se rend aujourd’hui à Bruxelles pour une rencontre clé dans les négociations sur le Brexit. Cette réunion intervient après la fin des pourparlers convenus à la hâte le week-end dernier, ce qui a entraîné une nouvelle impasse dans les négociations.

De l’autre côté de l’Atlantique, l’administration de Donald Trump a formulé son intention de mettre en place des accords d’échanges commerciaux avec le Royaume-Uni dès sa sortie de l’Union Européenne. Hier, le bureau du représentant américain au commerce a écrit au Congrès pour annoncer qu'il prévoyait d'entamer des négociations «dès qu'il serait prêt» après le Brexit Day du 29 mars. Le département va également commencer à travailler sur un accord avec l'Union européenne et le Japon, a-t-il révélé dans deux autres lettres.

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s)Réagir