Samedi 7 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TRANSPORT - Circuler sans se ruiner avec l’oyster card

Par | Publié le 17/09/2009 à 01:00 | Mis à jour le 09/01/2018 à 20:15

Vacanciers ou expat, munissez-vous du pass indispensable pour se déplacer à moindre coût dans les transports en commun londoniens. Très pratique, l'oyster card permet de payer son billet jusqu'à trois fois moins cher que le tarif normal

(Photo MP) - Validez votre oyster card sur la borne jaune des portillons pour entrer dans les transports en commun. Attention, n'oubliez pas de faire de même en sortant

Indispensable. Dès votre arrivée à St Pancras, l'oyster card est l'objet à acquérir en priorité. Equivalent de la carte orange, l'oyster card - comprendre carte huître - vous permettra d'obtenir des réductions conséquentes dans le métro ou le bus. Car les transports en commun font partie des dépenses les plus élevées pour les habitants dans l'une des villes les plus chères du monde. L'oyster card fonctionne selon le "pay as you go", comme un porte-monnaie électronique, c'est-à-dire qu'il faut la recharger d'un certain montant. La carte est ensuite débitée à chaque voyage. Au prix de 3 livres, l'oyster card devient rentable dès les tous premiers trajets. Le trajet en métro en zone 1 coûte seulement 1,5 livre contre 4 livres sans la carte, et 90 pence le trajet en bus au lieu de 2 livres sans réductions. Et si vous ne dépensez pas tous l'argent déposé sur la carte, pas de perte, le réseau des transports londoniens (TFL) vous rembourse.

Rechargeable sur Internet
Non nominative, la carte peut être utilisée par n'import qui. L'oyster card fonctionne également comme carte saisonnière, avec des forfaits transport illimité bus et/ou métro à la semaine ou au mois, très avantageux pour les grands utilisateurs des transports. Le forfait une semaine est par exemple rentable dès le quatrième jour en comptant un aller-retour quotidien.
Rechargeable sur Internet et aux distributeurs automatiques, l'oyster card vous permettra aussi d'éviter les longues files d'attente au guichet.
Morgane PREVOST. (www.lepetitjournal.com - Londres) jeudi 17 septembre 2009
Article déjà publié le 28 octobre 2008


Plus d'infos : www.tfl.gov.uk

0 Commentaire (s)Réagir