Lundi 19 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TELEPHONIE MOBILE – Quel abonnement choisir pour une installation de courte durée au Royaume-Uni ?

Par | Publié le 06/05/2017 à 10:47 | Mis à jour le 06/05/2017 à 11:15

 

Vous venez vivre ici quelques mois seulement et vous avez besoin d'une carte SIM prépayée ou d'un forfait mobile britannique ? Voici un résumé des meilleures options qui s'offrent à vous de ce côté-ci de la Manche.


Les cartes « Pay As You Go », la meilleure solution pour les courts séjours

Ces cartes prépayées sans contrat sont proposées par la majorité des opérateurs au Royaume-Uni, sauf BT (anciennement British Telecom). Si vous vous installez moins d'un an ici, cette solution est à privilégier par rapport aux abonnements. En effet, les contrats téléphoniques au Royaume-Uni sont très stricts : les conditions pour en obtenir un sont difficiles à réunir et ils sont valables pour une période minimum d'un an ou deux, puis renouvelés automatiquement. La plupart des opérateurs demandent un préavis d'un mois pour résilier un abonnement et le prélèvement mensuel continuera jusqu'à échéance sauf si vous payez d'un coup le montant restant.

expat, expatrié, francophone, french, français, R-U, UK, Angleterre, Great, Britain, journal, News, information, actualité, communauté, magazine, Londres, téléphone, mobile, carte, SIM, forfait, crédit, opérateur, séjour, court

Le « Pay As You Go » est définitivement un bon plan : vous ne payez en effet que ce que vous utilisez. Cette formule existe sous deux formes : un pack renouvelé chaque mois, incluant plus ou moins de SMS, de minutes d'appel et d'internet selon le prix ; ou une carte prépayée classique, rechargeable à tout moment et sans répartition préalable du crédit entre les trois types de communication. Vous pouvez par exemple tout utiliser en appels mais rien en internet.

Les cartes SIM britanniques peuvent fonctionner sur votre téléphone français, à condition de l'avoir débloqué auparavant en cas de souscription à un abonnement, démarche non nécessaire pour utiliser un simple « Pay As You Go ». Si vous avez également besoin d'acheter un nouveau portable sur place, les différentes sociétés proposent des packs incluant l'appareil et une carte prépayée pour quelques livres de plus. Dommage que le prix du téléphone lui même ne soit pas réduit !

Pour un séjour encore plus court, il vaut peut-être mieux garder uniquement votre forfait français. Un abonnement chez Free reste utilisable pendant un an dans plus de 35 pays, et ce sans changement du prix sous réserve d'une utilisation raisonnable des services (voir conditions sur le site). D'autres opérateurs proposent des extensions Europe à durée limitée : à 15 ? et sans engagement, vous avez le pass « Go Europe » d'Orange avec appels, SMS illimités et 500Mo d'internet ou celui de SFR avec SMS illimités, une heure d'appel et 400Mo d'internet, valables seulement sept jours.

Comment obtenir et gérer sa carte prépayée ?

expat, expatrié, francophone, french, français, R-U, UK, Angleterre, Great, Britain, journal, News, information, actualité, communauté, magazine, Londres, téléphone, mobile, carte, SIM, forfait, crédit, opérateur, séjour, court Quelle que soit l'option choisie, les achats comme les recharges peuvent s'effectuer dans les boutiques des opérateurs ou sur internet, via votre compte. Avec GiffGaff vous pouvez commander votre carte SIM depuis la France, elle arrivera chez vous en quelques jours et vous l'aurez déjà en arrivant au Royaume-Uni. Des épiceries proposent aussi certaines recharges, attention cependant aux marchands parfois mal informés sur ce qu'ils vous vendent !

Les magasins Carphone Warehouse sont pratiques et économiques : ils ont déjà sélectionné les offres les plus avantageuses des opérateurs et proposent de nombreuses réductions sur les prix. Cependant, leurs cartes Pay As You Go sont limitées à de petits forfaits de £15 maximum. Pour plus d'internet et des appels illimités, les vendeurs vous renvoient souvent directement à la boutique des grands opérateurs.
Dans le cas où vous choisissez un « Pay As You Go » au mois, pas de panique. Si vous épuisez votre crédit avant qu'il ne se renouvelle automatiquement, vous pouvez compléter par une recharge. Important à savoir : un tel forfait peut-être arrêté à tout moment par l'obtention d'une clé PAC, code fourni sur demande par l'opérateur que vous quittez et que vous donnerez au nouveau.

Quel opérateur choisir ?

expat, expatrié, francophone, french, français, R-U, UK, Angleterre, Great, Britain, journal, News, information, actualité, communauté, magazine, Londres, téléphone, mobile, carte, SIM, forfait, crédit, opérateur, séjour, court >> Les actuelles offres prépayées pour le Royaume-Uni

GiffGaff est devenu très populaire, que ce soit auprès des nouveaux arrivants ou des Britanniques, nombreux à avoir adopté cette solution. Il est vrai que cette entreprise propose de très bons plans : pour £15 par exemple, vous avez 5GB, 1 000 minutes d'appel et SMS illimités. Three, un peu l'équivalent du Free français, offre les frais les moins élevés pour une carte prépayée classique : 3p la minute d'appel, 2p le texto et 1p le MB d'internet contre 5p chacun pour O2, 19p le texto chez Lyca ou 35p la minute d'appel chez Virgin Media. EE arrive en troisième position : pour £15, c'est 2GB, 500 minutes et SMS illimités, mais avec le réseau 4G le plus développé dans tout le pays. Quant à Vodafone, elle est certes la plus grande société de télécommunications au monde en termes de revenus, mais pas la plus économique pour les consommateurs. Pour £15, vous avez 1GB d'internet, 250 minutes d'appels et SMS illimités. Les tarifs de Talk Mobile sont également intéressants (2p le MB, 4p le SMS et 10p de frais de raccordement par appel) mais l'opérateur ne propose pas de « Pay As You Go » au mois.

>> Les derniers « Pay As You Go » pour appeler vers l'étranger

Lebara et EE proposent des cartes SIM internationales à partir d'1p la minute d'appel. Mais tout dépend du pays choisi. Avec EE, les appels mobiles vers la France sont à 5p la minute et les textos à 10p l'unité. Les offres de Lebara sont sans contrat et avantageuses : par exemple, avec £15 par mois vous avez 1000 min d'appel au Royaume-Uni, 1000 min à l'international et 1GB d'internet.
Enfin, les grandes surfaces Tesco et Asda sont également entrées sur le marché de la téléphonie mobile et vendent leurs propres cartes prépayées. Au final, on trouve des offres intéressantes chez la plupart des opérateurs, tout dépend de ce dont vous avez besoin.

Zoé Kummerlé, (www.lepetitjournal.com/londres), le 6 mai 2017

A LIRE AUSSI : TELEPHONIE - La fin du hors forfait à l'étranger (UE) 


PRATIQUE :

expat, expatrié, francophone, french, français, R-U, UK, Angleterre, Great, Britain, journal, News, information, actualité, communauté, magazine, Londres, téléphone, mobile, carte, SIM, forfait, crédit, opérateur, séjour, court *Un guide récent sur les cartes prépayées : www.cable.co.uk

*Pour que vos proches restés en France puissent vous contacter, forfaits internationaux français comparés sur : lebonforfait.fr/tarifs-forfaits-GB

*Attention, en cas d'installation dans le pays supérieure à un an, un abonnement sera plus pratique et moins coûteux. Article sur les contrats téléphoniques à long terme à venir.

 

 

2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Paul jeu 26/07/2018 - 16:17

Je confirme que GiffGaff est parfait quand on arrive en Angleterre et qu'on veut pouvoir avoir un numéro de portable facilement. C'est très simple d'utilisation. J'habite depuis maintenant 6 ans en Angleterre et je recommande vivement leurs services. J'en parle davantage sur mon blog ici si ça vous intéresse: http://www.londres-week-end.com/blog/

Répondre
Commentaire avatar

ANN GAELLE mer 22/08/2018 - 12:52

Bonjour Paul, je viens etudier à Londres pour plusieures années et je rentrerai quasiment tous les week end à Paris. Je ne sais pas ce qui est le plus interessant pour moi sachant qu'à Londres j'utiliserai Waze et donc j'ai besoin de pas mal de 4G. Un conseil?

Répondre

Expat Mag

Notre-Dame: point d'étape sur un chantier titanesque

Lundi redémarre le gigantesque et complexe chantier lancé après l'incendie qui a ravagé la toiture de Notre-Dame de Paris, interrompu le 25 juillet dernier en raison des risques de contamination...