Vendredi 23 avril 2021

Cure de rajeunissement pour une ligne de métro à Londres

Par Vanessa Arnal | Publié le 05/03/2021 à 16:34 | Mis à jour le 05/03/2021 à 16:47
Photo : Siemens Mobility
métro londres piccadilly transport

Hier, Transport for London et Siemens Mobility ont dévoilé leur plan pour rajeunir la Piccadilly line dans un communiqué. Un moyen de relancer l’économie britannique, mais aussi de se diriger vers une transition écologique.

 

Les rames de métro datant des années 70 demandent énormément d’argent pour l’entretien au quotidien et présentent de plus en plus de risques pour leurs passagers. Ainsi, les sociétés Transport for London et Siemens Mobility se sont alliées pour parvenir à une solution : remplacer ces rames par 94 nouveaux métros dernier cri. Ces derniers seront plus spacieux et gagneront une capacité d’accueil de 10%, mais seront aussi plus accessibles pour tous, en plus d’être climatisés.

« La modernisation perpétuelle du métro de Londres est une étape clef de ma stratégie liée aux transports pour faire de la capitale une ville plus écologique, abordable et accessible », a expliqué Sadiq Khan. Le remplacement des anciennes rames se fera petit à petit à partir de 2025. La fréquence des trains devrait drastiquement augmenter. À partir de l’été 2027, 27 métros devraient circuler aux heures de pointe au lieu de 24, rendant un train disponible toutes les 135 secondes environ.

 

Une modernisation du métro pour une relance économique et écologique

L’économie du pays a été grandement impactée par la crise du Covid-19. Beaucoup ont perdu leur emploi à cause de la chute économique subie par les entreprises. « Nous sommes ravis que notre investissement dans ces nouveaux métros participe à la relance de l’économie britannique et aide le pays à se remettre de la pandémie », s’est réjouit Andy Lord, le directeur de London Underground. Ce projet permettrait la création de 25 000 emplois au sein la capitale et plusieurs milliers d’autres à travers l’Angleterre. Il encouragerait aussi les formations en apprentissage pour les générations futures qui souhaiteraient travailler dans le domaine des transports.

En plus de stimuler l’économie, le projet ambitieux présenterait une porte vers une transition écologique. Ces nouveaux métros de haute technologie consommeront 20% d’énergie en moins que ceux actuellement en fonction. Un détail non négligeable au regard du taux élevé de pollution atmosphérique dans la capitale. L’objectif du maire serait que 80% des trajets des Londoniens se fassent par les transports en commun, à vélo ou à pied, afin d’atteindre une neutralité carbone d’ici 2030.

 

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

 

Nous vous recommandons

Vanessa Arnal - Journaliste

Vanessa Arnal

Étudiante en journalisme international. Voyageuse, ambitieuse et passionnée de photographie.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

MEDIAS

Fill’expat: le podcast au féminin pour sauter le pas de l’expatriation

Fill’expat, c’est le podcast francophone qui donne les clés pour s’expatrier. Toutes les semaines, Kelly Barichello interroge des femmes francophones qui ont fait le choix de s’installer à l’étranger.

Sur le même sujet