Covid-19 : Pourrons-nous nous déplacer vers l’UE après le Brexit ?

Par Clara Grouzis | Publié le 10/12/2020 à 16:35 | Mis à jour le 11/12/2020 à 10:40
Photo : pexels-skitterphoto
France RU déplacement frontières fermées

Pour prévenir la propagation du Covid-19, l’Union Européenne (UE) a fermé ses frontières extérieures. Jusqu’à présent, le Royaume-Uni était intégré à l’espace européen. Mais qu’en sera-t-il après le 1er Janvier 2021 ?

Jusqu’au 1er janvier 2021, le Royaume-Uni est, dans ce cas-là, considéré comme partie prenante de l’UE. Cela signifie qu’entre les îles britanniques et ses semblables européens, il n’y a pas de restrictions strictes en termes de voyage, si ce n’est la quarantaine imposée par le gouvernement anglais en provenance de certains pays. Les frontières sont donc ouvertes, même si les voyages non essentiels sont peu recommandés.

Toutefois, les frontières extérieures de l’UE sont fermées. Cela signifie qu’à moins d’avoir une raison valable ( raisons que nous évoquerons ci après), il n’est pas possible de se rendre sur le territoire de l’UE et de certains pays associés à l’espace Schengen, en provenance d’un pays non-membre. L’Union a exempté quelques pays de ce dispositif, pays dans lesquels le niveau d’infection au Covid-19 reste faible.

Ainsi, dès le 1er janvier 2021, le Royaume-Uni ne sera plus concerné par les directives européennes. Il y a peu de chances que le pays soit exempté de restrictions de voyage car le niveau d’infection au Covid-19 y est toujours très élevé. Cela signifie, qu’à moins que les directives européennes ne changent, ou que certains pays décident de ne pas les suivre, les britanniques vivant au Royaume-Uni ne pourront plus se rendre sur le territoire de l’Union au cours d’un voyage non-essentiel.

Néanmoins, plusieurs raisons valables permettent de franchir la frontière. Celles-ci sont énumérées dans l’attestation dérogatoire qu’il est nécessaire de remplir pour entrer sur le territoire européen. Par exemple, vous pouvez, bien entendu, entrer en France si vous êtes français. Dans ce cas-là, vous pouvez vous déplacer avec votre conjoint et vos enfants, même s’ils ne sont pas de nationalité française. Vous pouvez aussi entrer sur le territoire français pour le travail ou les études. Tous les motifs sont présentés clairement dans l’attestation. Il peut aussi vous être demandé de présenter un test négatif au nouveau coronavirus, datant de maximum 72h.

Vous pourrez donc, même après le 1er janvier 2021, en tant que français, ou ressortissant de l’Union Européenne vous rendre Outre-Manche. De même, vous ne devriez avoir aucun souci à rentrer au Royaume-Uni, d’autant plus si vous y travaillez ou disposez d’un settled ou pre-settled status. Au retour sur le territoire britannique, il peut tout de même vous être demandé de vous isoler ou d’effectuer un test de détection au Covid-19.

En somme, pas de panique, si vous avez prévu de passer les fêtes de fin d’année en France, le Brexit ne devrait pas vous en empêcher !

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
Clara Grouzis journaliste Londres

Clara Grouzis

Etudiante en troisième année à Sciences Po Aix et passionnée, je me destine au journalisme
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale