Les compagnies aériennes seraient-elles traitées différemment des autres ?

Par Maël Narpon | Publié le 16/07/2021 à 09:26 | Mis à jour le 16/07/2021 à 09:37
Photo : Call Me Fred - Unsplash
Avion easyJet

Le gouvernement s’est retrouvé sous le feu des critiques des compagnies aériennes qui l’accusent de mener une approche des voyages internationaux à deux poids, deux mesures.

 

L’élément ayant mis le feu aux poudres n’est autre que l’annonce du Secrétaire d’Etat aux Transports, Grant Shapps, concernant le retrait des Îles Baléares de la liste verte trois semaines seulement après y avoir été ajoutées. Le même phénomène s’était déjà vérifié avec le Portugal.

Johan Lundgren, directeur général d’easyJet, déclare ne pas comprendre cette décision ni la politique menée par le gouvernement. « Nous ne comprenons pas pourquoi le gouvernement autorise les gens à se rendre dans une boîte de nuit - sans masque ni distance sociale - alors qu'il n'accepte pas que les gens se rendent sur les plages d'Europe, où les taux d'infection sont inférieurs à ceux du Royaume-Uni », lâche le directeur de la compagnie low-cost. Pour lui cela signifie que l’on délaisse l’industrie du voyage pour privilégier l’économie intérieure.

Dans le cas des Îles Baléares, qui seront officiellement placées sur liste orange le 19 juillet, il faudra à présent avoir reçu les deux doses du vaccin ou avoir moins de 18 ans pour pouvoir en revenir sans devoir se plier à une quarantaine à l’arrivée sur le sol britannique. Ce sera bien sûr le cas pour tous les résidents britanniques en ce qui concerne les autres destinations sur liste orange à partir de lundi prochain.

Pour Tim Alderslade, directeur général de Airlines UK, les dernières mises à jour des destinations autorisées renforcent l’impression que le système en place pour les voyages à l’étranger ne « fonctionne pas comme il devrait ». Il ajoute que le gouvernement « relègue [ainsi] les voyages internationaux au second plan ».

 

Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Diplomé d'une licence de sociologie à Pau et à Athènes, il intègre ensuite l'IEJ Londres. Il effectue un stage avec lepetitjournal.com Londres puis rejoint l'édition internationale en tant qu'alternant dans le cadre d'un Master à l'IEJ Paris.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale