Dimanche 22 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

REMISE DES DIPLOMES - Une cérémonie qui ne date pas d’hier

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 26/09/2011 à 00:00 | Mis à jour le 14/11/2012 à 14:08

 

Chapeau et toge sont de mise pour ce passage du statut d'étudiant à celui de professionnel. Si la cérémonie de remise de diplôme en elle-même semble être du folklore aux yeux de certains, la reconnaissance honorifique n'en demeure pas moins une expérience unique pour tous les étudiants

(Crédits : François Dezwelle)

Une tradition qui perdure

La première cérémonie de remise de diplômes remonte à l'an 1432; elle a été célébrée à Oxford University en Angleterre. Aujourd'hui encore, même si les cérémonies sont plus nombreuses et plus importantes, la finalité reste la même : récompenser les étudiants de leurs efforts et de leur réussite.

Chaque année, au mois de septembre, ont lieu les traditionnelles cérémonies de remise de diplômes ; un an après la fin des études des étudiants. Chaque candidat se voit décerner un diplôme par un administrateur académique ou par une personnalité officielle comme un doyen ou un responsable de département. Un à un, les lauréats sont appelés à monter sur la scène afin de recevoir les félicitations d'un membre de l'université et les applaudissements d'un public à l'affût de la personne qu'il est venu célébrer. "C'était étrange de monter sur cette scène, de recevoir ce diplôme et ses applaudissements synonyme de fin d'étude", s'empresse de dire Lucas Fulling, étudiant diplômé en Master de science de politique publique internationale.

Cette cérémonie est en effet l'occasion pour de nombreuses familles de découvrir l'établissement où a étudié son enfant ; c'est souvent une grande fierté pour les parents que d'assister à ce genre d'évènement officiel. "Nous étions très fiers de notre fille et soulagés que ce soit la fin de cette étape avant la vie professionnelle", commente les parents de Natasha Schou avant que cette dernière ajoute "C'était merveilleux de savoir que mes proches qui m'ont soutenu tout au long de ma carrière universitaire étaient là pour me voir monter sur la scène. Ce fut leur récompense autant que la mienne".
A cette occasion, les nouveaux diplômés rejoignent officiellement la famille des anciens. Ils deviennent naturellement les nouveaux ambassadeurs de l'établissement. Ils en feront la promotion au quotidien dans leur vie professionnelle, associative et culturelle. Organiser une cérémonie de remise de diplômes permet de renforcer le lien entre le diplômé et son établissement mais aussi de tisser un lien entre diplômés. "C'est l'occasion pour chacun de retrouver ses amis un an après la fin des études, et de voir comment chacun évolue dans sa vie professionnelle", sourit Lucas avant d'ajouter "et surtout de fêter notre succès ensemble une nouvelle fois" !!

(Crédits : François Dezwelle)

Une tenue vestimentaire atypique

La toge et le chapeau sont de rigueur mais les couleurs, les formes, la matière changent selon les universités. Chaque établissement se permet de choisir l'accoutrement qu'il désire mais dans l'ensemble il est sensiblement identique. Les formes de chapeaux et couleurs de toges changent aussi selon le grade atteint par l'étudiant dans sa scolarité. C'est donc des dizaines d'étudiants en habit de cérémonie qui se presse sous le chapiteau pour recevoir leur diplôme. "C'est plutôt drôle de voir ses amis en habit d'apparat, on sent que chacun est quelque part fier de porter cette tenue", souligne Lucas.

Le traditionnel lancer de chapeau

Le lancer de chapeau est aux yeux du plus grand nombre le moment ultime de la cérémonie de la remise des diplômes. Néanmoins, ce geste n'est pas inscrit dans le protocole, ce sont les étudiants qui prennent instinctivement cette initiative pour marquer la fin de la cérémonie mais aussi celle de leur vie estudiantine. "La photo de nous tous réunit jetant nos chapeaux était obligatoire et bien sûr on ne l'a pas fait qu'une seule fois, chacun voulant sa propre photo", sourit Wendy Chan, étudiante dans la même section que Lucas Fulling.

François Dezwelle (www.lepetitjournal.com/londres) lundi  26 septembre 2011

Lire aussi : UNIFORMES SCOLAIRES - La jupe contre le pantalon ?
Pour en finir avec la tendance des adolescentes à raccourcir leur jupe, des centaines d'établissements scolaires britanniques ont fait le choix du pantalon obligatoire. L'uniforme traditionnel est-il en voie de disparition ?
lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet