DIPLOMATIE - Jean-Pierre Jouyet : nouvel ambassadeur de France au Royaume-Uni ?

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 24/07/2017 à 13:17 | Mis à jour le 24/07/2017 à 14:27

 

 

Jean-Pierre Jouyet, ancien secrétaire général de l'Elysée, serait pressenti pour devenir le nouvel ambassadeur de France à Londres. Sa prise de fonction n'est pas encore effective et soumise à une procédure très précise. Il remplacera l'actuelle représentante de la France au Royaume-Uni depuis 2014, Sylvie Bermann.

 

 

"Très émue de prononcer mon dernier discours", déjà Sylvie Bermann, lors de son allocution le 14 juillet dernier, laissait échapper un indice confirmant le départ de son poste d'ambassadeur à Londres. Un départ annoncé par Le Monde en juin dernier et "confirmé par l'Elysée" à Marianne début juillet. Bien que les services de l'ambassade n'aient ni infirmé ni encore confirmé l'information, c'est Jean-Pierre Jouyet qui serait prochainement l'émissaire de la diplomatie Française au Royaume-Uni. 

Haut-fonctionnaire de part et d'autre de l'échiquier politique et désormais de la Manche

Proche de François Hollande aux côtés duquel il a siégé sur les bancs de l'ENA dans la promotion Voltaire, c'est lui qui avait présenté en 2011 Emmanuel Macron ? alors jeune inspecteur des finances ? à François Hollande pendant sa campagne des primaires du Parti socialiste. Secrétaire d'Etat aux affaires européennes du gouvernement de François Fillon entre 2007 et 2008, puis président de l'Autorité des marchés financiers de 2008 à 2012 avant de prendre le secrétariat général de la présidence de la République en 2014 sous l'ère Hollande, l'énarque et haut-fonctionnaire de 63 ans a enchaîné les postes à responsabilité.

Emissaire de la diplomatie française : une fonction très encadrée

<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">Very moved to make my last speech at <a href="https://twitter.com/hashtag/14JulyUK?src=hash">#14JulyUK</a> celebration in London ? a city that will always have a special place in my heart <a href="https://twitter.com/hashtag/BastilleDay?src=hash">#BastilleDay</a> <a href="https://t.co/zdDBzsf99J">pic.twitter.com/zdDBzsf99J</a></p>&mdash; Sylvie Bermann (@SylvieBermann) <a href="https://twitter.com/SylvieBermann/status/885946892248637441">14 juillet 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Jean-Pierre Jouyet remplacerait alors Madame Sylvie Bermann, qui représente la France au Royaume-Uni depuis août 2014. Mais avant de s'installer dans la Résidence de France - demeure du 10ème duc de Marlborough dans Kensington Palace Gardens que le gouvernement loue à la Couronne depuis 1946 - tout un protocole doit être religieusement observé. Ainsi, une fois désigné en Conseil des ministres, le futur ambassadeur doit obtenir l'agrément du pays où il se rend. C'est ensuite seulement que sa nomination sera prononcée et publiée. Arrivé à son poste, il est reçu par le ministre des Affaires étrangères, puis par le chef de l'État - la Reine, donc - auquel il remet la lettre du président de la République notifiant sa nomination - « la lettres de créance » (toujours au pluriel). Il est alors « accrédité » et jouit des immunités et privilèges garantis par le droit international, qui sont destinés à le mettre à l'abri de toute pression de la part des autorités du pays de séjour. Le délai de réception par le futur ambassadeur de cet agrément varie en fonction des pays dans lequel il/elle est investi(e). 

Crédit Photo : AFP Bertrand Guay

Antoine Engels @AntoineEngels, le 24 juillet 2017

 

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale