Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

L’accord Downing street : un pas de plus pour la coopération coréo-britannique

140 ans après le début de leurs relations diplomatiques, les Britanniques et les Sud-coréens se sont de nouveau réunis au 10 Downing Street afin d’y signer un accord éponyme, gage d’une élévation de leurs relations vers un « partenariat stratégique global ». Ce ne sont pas moins de 13 paragraphes et 45 projets dans les domaines de la sécurité, de l'économie et de l'avenir durable, qui ont ainsi été signés par le Premier ministre britannique Rishi Sunak et le président de la Corée du Sud Yoon Suk-yeol.

l'accord Dowing Streetl'accord Dowing Street
Écrit par Daphnée Quentin
Publié le 23 novembre 2023, mis à jour le 24 novembre 2023

La coopération militaire établie par l’accord “Downing Street”

Dans le domaine militaire, les deux puissances se sont accordées sur l'accroissement de l'interopérabilité de leurs armées, mais également sur la condamnation de la Corée du nord. Plus précisément, ils “condamnent leur développement illégal d’armes nucléaires et de missiles qui posent de sérieuses menaces sur la paix et la sécurité internationales” et “s’opposent à toute forme de transfert d’armes ou de coopération militaire entre la Corée du nord et la Russie”. 


 

Les décisions économiques prises dans l’accord “Downing Street”

D’un point de vue économique et financier, le Royaume-Uni et la Corée du Sud devraient prochainement étendre leurs “ liens bilatéraux en matière de commerce et d'investissement, en supprimant les obstacles à l'accès aux marchés et en mettant l'accent sur les futurs secteurs prioritaires et de haute technologie, notamment l'intelligence artificielle”.

Le domaine spatial a lui aussi été évoqué, avec la mise en place d’une collaboration entre les deux puissances.


 

La réaffirmation des droits fondamentaux et environnementaux dans l’accord “Downing Street”

Aux nouvelles coopérations s’est ajoutée la réaffirmation du maintien de l'État de Droit, de ses libertés et droits fondamentaux, l’accord stipulant que “nous réaffirmons notre engagement en faveur de l'Agenda 2030 pour le développement durable et l'accélération de notre travail ensemble, sur la croissance inclusive, le changement climatique et l'égalité des sexes dans le cadre de notre développement.”

 

Deux soft power renforcés par l’accord “Downing Street”

Les représentants des deux nations ont trouvé de nombreux terrains d’entente concernant le domaine culturel, en négociant réciproquement l’accélération des échanges dans les domaines cinématographiques, musicaux, télévisuels et vidéoludiques.

 

 

daphnee quentin
Publié le 23 novembre 2023, mis à jour le 24 novembre 2023