Dimanche 16 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

60 000€ d'amende pour “non-respect du droit à la déconnexion”

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 09/08/2018 à 16:21 | Mis à jour le 10/08/2018 à 09:04
droit à la déconnexion

Rentokil Initial, le fournisseur de services de lutte antiparasitaire, a été condamné à verser 60 000€ de compensations à son ancien employé français pour non respect au “droit à la déconnexion” en dehors des heures de travail.

D’après la la Cour de Cassation il était injuste que l’employé français (ndlr : ancien directeur régional en France) doive “laisser son téléphone allumé de manière permanente… pour répondre aux requêtes de ses collègues et clients” en cas de problème en dehors des heures de travail.

La loi à la déconnexion a été votée en 2016 et est entrée en vigueur au premier janvier de l’année dernière dans le cadre de la loi Travail (ndlr: Art 55, chap II.) Elle vise à adapter le code du travail à l’ère digitale et imagine le droit à la déconnexion comme une possible réponse au fléau moderne de la messagerie compulsive et instantanée.

Cet incident amène de quoi raviver le débat sur la culture du travail en France et en Angleterre. Si les Français sont perçus comme “lazy” et toujours en grève par leurs cousins d’outre-manche, des études récentes suggèrent que les français travaillent au total plus d’heures que leurs voisins allemands chaque année, et que leurs taux de productivité sont parmis les plus hauts au monde.

 

Akila QUINIO

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet