2020 : Année noire pour l’aviation mondiale et britannique

Par Corentin Mittet-Magnan | Publié le 25/11/2020 à 15:02 | Mis à jour le 25/11/2020 à 15:09
Photo : Freddie - Unsplash
chute chiffre d'affaire aviation

Les chiffres publiés par l’Association Internationale du Transport Aérien (IATA), regroupant 290 compagnies aériennes, sont vertigineux. En 2020, les compagnies aériennes ont perdues 66 % de leur chiffre d’affaire par rapport à 2019. En cause, l’épidémie de Covid-19 et les restrictions de déplacement en vigueur sur une large partie du globe.

Le Royaume-Uni n’est pas épargné par cette crise. Alors que la compagnie FlyBe a cessé ses activités au mois de mars, c’est aujourd’hui British Airways qui est menacée. Le niveau n’en est pas encore à celui synonyme d’une potentielle cessation d’activité mais la compagnie enregistre tout de même une perte colossale de 5,1 milliards de livres sur les neuf premiers mois de 2020. Sur la même période, la compagnie enregistrait 1,6 milliards de livres de profit en 2019.

D’après Alex Cruz, PDG de la compagnie, British Airways perd 20 millions de livres par jour et pourrait supprimer jusqu’à 12 000 emplois. D’ailleurs, une vente aux enchères d’une partie du matériel de la compagnie (chariots, vaisselle etc) est en cours et certains avions de la flotte sont cloués au sol. Les gros porteurs, 747 et A380, sont mis en retraite anticipée ou en stockage longue durée.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale