Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

LIVRE : "Lénine a marché sur la Lune" de Michel Eltchaninoff

L´éditeur portugais Zigurate vient de traduire sous le titre "Lenine foi à Lua" l´essai de Michel Eltchaninoff "Lénine a marché sur la lune".

EltchaninoffEltchaninoff
Écrit par Fernando Couto e Santos
Publié le 23 novembre 2023, mis à jour le 23 novembre 2023

L´éditeur portugais Zigurate vient de traduire sous le titre Lenine foi à Lua l´essai de Michel Eltchaninoff Lénine a marché sur la lune, paru en France, chez Solin/Actes Sud, en janvier 2022. Dans cet essai, le docteur en philosophie et rédacteur en chef de Philosophie Magazine nous dépeint la folle histoire des cosmistes et transhumanistes russes où il est question de supprimer la mort et ressusciter les défunts. Atypique!

Qui est Michel Eltchaninoff ?

Michel Eltchaninoff, né en 1969, Français d´ascendance russe, docteur en philosophie et rédacteur en chef de Philosophie Magazine, s´est fait remarquer en 2015 avec l´essai Dans la tête de Vladimir Poutine (Actes Sud) qui s´est vu octroyer le Prix de la Revue des Deux mondes, prix créé en 2008 qui vise à récompenser et faire connaître un essai paru dans l’année en langue française, à la fois pour ses qualités littéraires et la pertinence de son sujet dans le débat d’idées contemporain. En 2016, Michel Eltchaninoff a publié Les Nouveaux dissidents, aux éditions Stock, et en 2017 chez Solin/Actes Sud Dans la tête de Marine Le Pen. Enfin, en janvier 2022, il a fait paraître, toujours chez Solin/Actes Sud, l´essai au titre un brin loufoque, à tout le moins atypique, Lénine a marché sur la Lune qui défraie la chronique au Portugal en raison de l´édition portugaise, parue chez Zigurate, intitulée Lenine foi à Lua, traduit du français par Luís Filipe Pontes, et présentée le 19 octobre à l´Institut Français du Portugal à Lisbonne par Michel Eltchaninoff lui-même et par l´historien et député portugais Rui Tavares.


Lénine a marché sur la lune-la folle histoire des cosmistes et transhumanistes russes

Dans cet essai, Michel Eltchaninoff nous dépeint la folle histoire des cosmistes et transhumanistes russes où il est question de supprimer la mort et ressusciter les défunts ! Certes, ce n´est pas aussi simple que ça. Le cosmisme est un mouvement qui est apparu en Russie à la fin du dix-neuvième siècle et qui consiste à dire d´une part que l´homme a une vocation dans le cosmos, une vocation à aller dans l´espace et à coloniser les planètes. D´autre part, cela consiste à dire aussi que les phénomènes cosmiques ont une influence sur la vie de l´homme, donc que l´homme n´est pas seulement un individu attaché à la terre, mais qu´il a aussi une vie cosmique. La grande espérance du cosmisme c´est de faire en sorte qu´un jour on arrive à ressusciter les morts, à devenir immortel et donc, puisqu´il n´y aura plus de place pour tout le monde sur terre, l´homme s´en ira coloniser d´autres planètes.

Toujours est-il que ces théories ont émaillé des pans de la pensée russe pendant tout le vingtième siècle et elles ont inspiré en quelque sorte le programme spatial soviétique. On peut dire que le cosmisme est un mélange de recherche scientifique, de métaphysique et de mysticisme. Comme l´écrit Michel Eltchaninoff, «que le mouvement cosmiste naisse dans le pays le plus vaste du monde, dans cette immense plaine parsemée d´églises, n´est certainement pas non plus un hasard. La conjonction de cet espace et de la religiosité russe fait émerger une vision spécifique de ce que peut signifier, pour un Russe, le cosmos».  


Affirmation de la pensée cosmiste

La résurrection des morts n´était pas une idée nouvelle en Russie, surtout dans le discours philosophique et littéraire, mais elle était présente comme allégorie ou rêverie de visionnaire. C´était le cas de l´écrivain Fiodor Dostoïevski. Or, Michel Eltchaninoff nous fait découvrir des noms importants dans l´affirmation de la pensée cosmiste comme son précurseur Nicolas Fiodorov (1829-1903), un philosophe chrétien orthodoxe, à la nature excentrique, bibliothécaire, surnommé le «Socrate moscovite». Son objectif était que tous les hommes, au lieu de se faire la guerre, s´unissent pour travailler et essayer de reconstituer, grâce aux progrès scientifiques, les corps de tous les aïeux et les faire revivre. Profondément croyant, son idée était celle de concrétiser ici-bas la promesse de la religion chrétienne qui est la résurrection des morts. On pourrait croire ce délire mystico-scientifique sans conséquence, Fiodorov étant considéré comme un excentrique, Or, comme l´écrit Michel Elchaninoff, il n´en fut rien : «Malgré sa religiosité débridée, combattue par le marxisme officiel du parti bolchevique, la pensée de Fiodorov va irriguer une partie de la culture soviétique. Plus encore : l´impossible va finir par se produire. L´arrivée au pouvoir des bolcheviques, les «Constructeurs de Dieu», donnera aux héritiers de Fiodorov l´espoir de réaliser leurs rêves». Les leaders bolcheviques n´ont-ils pas, on vous le rappelle, rêvé de créer une nouvelle religion et de rendre l´homme immortel ? Le corps de Lénine n´a-t-il pas été momifié à cette fin ? D´autre part, d´aucuns ont préparé la conquête spatiale dès les années 1920, comme Konstantin Tsiolkovski (1857-1935),- à qui Vladimir Poutine a rendu hommage en visitant dès 2007 la maison-musée qui lui est consacrée dans la ville de Kalouga-, pour sauver une Terre qui deviendrait trop exiguë, quand la mort serait vaincue. À retenir aussi le nom de Vladimir Vernadski (1863-1945) qui n´ayant jamais prôné la résurrection des morts a néanmoins formulé des hypothèses scientifiques qui répondaient à une logique cosmiste.

Encore très présentes aujourd´hui en Russie, ces idées ont depuis quelques décennies une seconde patrie, la Silicon Valley, aux États-Unis, grâce aux scientifiques et informaticiens d´origine russe dont le plus célèbre est Sergueï Brin, cofondateur de Google qui, plutôt qu´au cosmisme, croit au transhumanisme, mouvement qui vise, à travers la technologie, à immuniser le corps aux effets du temps et freiner ainsi le vieillissement. Dans le même temps, le milliardaire sud-africain Elon Musk a relancé le projet d´une vie interplanétaire en se référant aux cosmistes.

Lénine a marché sur la lune est un essai intéressant, très fouillé, dont l´érudition a tout pour fasciner les lecteurs y compris les plus cartésiens.


Michel Eltchaninoff, Lénine a marché sur la lune-la folle histoire des cosmistes et transhumanistes russes, éditions Solin/Actes Sud, Arles, janvier 2022.

Edition portugaise : Michel Eltchaninoff, Lenine foi à lua-a história louca dos cosmistas e transumanistas russos, traduit du français par Luís Filipe Pontes, edições Zigurate, Lisbonne, octobre 2023.

 

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024