Samedi 23 octobre 2021
TEST: 3752

Le chat andin, une espèce en voie d’extinction 

Par Lorena BERTIN | Publié le 06/08/2021 à 08:00 | Mis à jour le 06/08/2021 à 08:00
Photo : © Association “Alianza Gato Andino”
Le chat andin, une espèce en voie d’extinction 

Ce dimanche 8 août aura lieu la journée internationale du chat, l’occasion de présenter celui des Andes : l’espèce animale la plus menacée du Pérou.   

Originaire de la cordillère des Andes, le chat andin doit son nom à son habitat. Il est présent dans les zones arides et rocheuses allant jusqu’à 5000 mètres d’altitude, où les températures sont extrêmes et la végétation se fait rare. Étant un animal craintif, nocturne et solitaire, le « Leopardus jacobita » se camoufle à l’aide de son pelage gris cendré. 

C’est en raison de son environnement, que ce félin est méconnu aux yeux du monde. Pourtant ce chat sacré des Andes fait entièrement partie de l’identité locale. Son lien avec les montagnes en fait un véritable symbole de protection et un signe de production agricole abondante. Son importance culturelle n’empêche pas l’espèce d’être référencée « en danger ». On dénombre moins de 1400 adultes dans toute l’Amérique du sud. 

 

Le chat andin, une espèce en voie d’extinction 
© Screenshot Cristian Sepúlveda

 

La responsabilité incombe aux changements environnementaux

Le chat andin souffre avant tout de la disparition de ses proies. Exclusivement carnivore, il se nourrit de rongeurs. Parmi eux, la viscache, un genre de lapin qui a remplacé son ancien péché mignon, le chinchilla. Ce dernier est désormais disparu, victime des perturbations environnementales. Ayant vu sa zone de chasse impactée, le prédateur s’est rapproché des élevages et habitations. Mais en attaquant le bétail domestique pour se nourrir, le chat des Andes est entré en conflit avec les humains. Les éleveurs ne cessent de les chasser et de les capturer. Un phénomène qui s’est notamment observé en Patagonie. 

Pour sauver cet animal menacé d’extinction, bien gérer les comportements humains sur son territoire est une priorité

 Lilian Villalba Murillo, coordinatrice de l’Alliance Chat Andin (AGA).

 

À la raréfaction de son alimentation s’ajoute l’activité humaine. De façon directe ou indirecte, l’exploitation minière et les pratiques touristiques ont des conséquences sur la biodiversité au Pérou. Pour ces motifs, aux côtés d’associations, le gouvernement mène une campagne pour protéger ce chat en voie de disparition. 

 

Le chat andin, une espèce en voie d’extinction 
© Association “Alianza Gato Andino”

 

Une réponse à la fois locale et internationale 

Le ministère péruvien de l’environnement veille à la conservation du chat des Andes tout en préservant les communautés voisines. Le Pérou se donne pour mission d’apporter des solutions environnementales sans délaisser les multiples cultures et particularités du pays. Problème. Les réponses locales se heurtent à la dispersion de cette espèce également présente en Argentine, en Bolivie et au Chili. 

C’est alors que l’Organisation non gouvernementale Alianza Gato Andino créée en 1999 entre en jeu. Les stratégies économiques, politiques et environnementales menées par ces pays divergent tellement qu’un programme multinational s’avère être nécessaire. 

Le chat des Andes est depuis 1975 protégé par la Convention internationale des espèces menacées d’extinction interdisant son commerce. À l’atténuation des conflits et une exploitation minière responsable s’ajoute un programme d'éducation modulaire pour sensibiliser à la protection du chat andin. 

 

Le chat andin, une espèce en voie d’extinction 
© Association “Alianza Gato Andino”

 

Lorena Bertin Lepetitjournal Lima

Lorena BERTIN

Étudiante en Master à l'École de Journalisme de Nice, je réalise mon premier stage pour l'édition Lepetitjounal.com de Lima au Pérou.
0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Lima

La peine de mort est-elle vraiment abolie au Pérou ?

Afin de mettre fin aux homicides judiciaires, chaque 10 octobre est organisée la journée mondiale contre la peine de mort, mais qu’en est-il au Pérou ? Est-il possible d'y appliquer la peine capitale