Mercredi 21 février 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les Français de l’étranger en chiffres

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 25/09/2017 à 18:34 | Mis à jour le 19/10/2017 à 15:33
expatriation en chiffres

Où sont les Français de l’étranger ? Combien sont-ils ? Quelles zones géographiques les attirent particulièrement ? Le rapport du gouvernement sur la situation des Français établis hors de France rédigé par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangeres vient de sortir. Il présente une photographie de la communauté française à la date du 31 décembre 2016 établie d’après les chiffres des registres consulaires.

 

Au 31 décembre 2016, 1.782.188 de nos compatriotes étaient inscrits au registre mondial des Français établis hors de France, soit une hausse de 4,16 % (+71.243 inscrits) par rapport à l’année précédente. Avec un taux de croissance annuel moyen de 3,4 %, le nombre de Français inscrits au registre a augmenté de près de 30 % au cours des dix dernières années. Cette forte hausse s’explique par les élections présidentielles et législatives. Un certain nombre d’expatriés souhaitant voter se sont fait connaître auprès des services consulaire à cette occasion. L’inscription au registre n’est en effet pas obligatoire, certaines projections permettent d’estimer qu’en réalité plus de deux millions de Français sont établis hors de France, de manière plus ou moins permanente.

Evolution 2

Evolution du nombre de Français de l'étranger

Suisse, Etats-Unis, Royaume Uni en tête

C’est toujours en Suisse, aux Etats- Unis, au Royaume-Uni, en Belgique et en Allemagne que l’on trouve le plus de Français. Ces 5 pays accueillent chacun plus de 110.000 Français et 40% des Français expatriés y vivent.

Les 10 pays où les Français de l'étranger sont les plus nombreux
Les 10 pays où les Français de l'étranger sont les plus nombreux

 

Quelles zones géographiques attirent les Français ?

Amérique du Nord

14,6 % des Français à l’étranger sont inscrits dans cette zone qui accueille 259.390 Français (10,82 % de plus que l’an passé) répartis entre les Etats-Unis (61 % des inscrits de cette zone) et le Canada.

En 2016, la communauté française installée aux Etats-Unis a augmenté de 11,2 %. L’augmentation de la communauté française est particulièrement marquée à San Francisco (+30 %) et Los Angeles (+15,5 %). La croissance est également forte à Miami et Boston (+9 %), Houston et Atlanta (+7 %), New-York (+6,5 %) et Washington (+5,5%). Elle est moins marquée à La Nouvelle Orléans (+5,6 %) et quasi nulle à Chicago (+0,6 %).

Le Canada, sixième poste en terme d’inscrits, compte 101.541 Français inscrits au registre, soit 10,23% de plus qu’en 2015. L’augmentation est très forte dans quatre postes consulaires : Québec (+12,4%), Toronto (+11,8 %), Montréal (+10 %) et Vancouver (+9 %).



Asie-Océanie

La population française installée en Asie-Océanie a augmenté de 4,77 % en 2016 et s’établit à 142.778 inscrits. Cette communauté représente 8 % des Français expatriés dans le monde. Les évolutions dans cette région sont assez hétérogènes.

Neuf pays connaissent des taux d’accroissement importants : le Japon (19,9 %), Singapour (16,7 %), le Sri Lanka (11,7 %) et la Papouasie-Nouvelle Guinée de (11,6 %). Les forts taux constatés au Sri Lanka et en Papouasie-Nouvelle-Guinée ne concernent qu’une petite communauté, qui augmente respectivement de 62 et 8 inscrits, mais ils sont tout de même significatifs.

Taiwan, la Nouvelle-Zélande, le Népal, la Thaïlande et la Corée du Sud connaissent un taux de croissance supérieur à 5 %.

En Inde, les évolutions intra-pays sont contrastées : la communauté française de Calcutta augmente de 17,8 %, celles de Bangalore et Bombai augmentent de 3 et 4 %. Au contraire, le nombre d’inscrits a baissé de 2,8 % à New Delhi et de 0,8 % à Pondichéry.

En Chine, la communauté française diminue très légèrement (-0,14 %) mais de manière disparate sur le territoire. Chengdu connait une augmentation de 22 % des inscrits (+102 inscrits) et Hong-Kong de 6,8 %. D’autre part, la communauté baisse de 25,3 % à Wuhan, de 12,9 % à Shenyang et 6,5 % à Shanghai.

 

Union européenne
 

Le nombre de Français résidant dans les Etats membres de l’Union européenne augmente de 4,35% et compte désormais 659 902 individus.

Neuf pays sont particulièrement attractifs pour les Français : Malte (+29,1 %), l’Estonie (+22 %), la Lettonie (+18,5 %), la Slovaquie (+15 %), l’Irlande (+11,8 %), La République Tchèque, la Roumanie, le Danemark et le Royaume-Uni (+9,5%). La Suède, le Portugal, les Pays-Bas, la Bulgarie, la Finlande, le Luxembourg et l’Autriche voient leurs communautés s’accroitre également mais dans une moindre mesure. L’Allemagne et la Belgique ont des communautés françaises en légère hausse.

Les communautés de la Grèce et de la Pologne sont stables en 2016. Seuls l’Espagne (-1,5 %) et l’Italie (-1,6 %) voient le nombre de Français établis sur leur territoire diminuer.

 

Afrique du Nord

 

La communauté française inscrite en Afrique du Nord augmente de 4,03 % et s’établit à 116.056 personnes en 2016. La quasi-totalité des pays de cette zone voit le nombre de nos compatriotes augmenter, hormis en Libye.
Au Maroc, la croissance de la communauté française (3,2 %) est comprise entre 1 et 3 % à Fès, Agadir et Rabat. Elle est de 4,5 % à Casablanca et de 5,4 % à Tanger. Au contraire, elle diminue de 1,1 % à Marrakech. L’Algérie, avec un taux d’accroissement de 5,24 %, voit sa communauté française bondir de 27,6 % à Oran et baisser de 1,7 % à Annaba.

 

Europe (hors UE)

 

La population inscrite au registre dans les pays d’Europe hors Union européenne a crû de 2,42 % entre 2015 et 2016. Sept pays ont des taux d’accroissement de plus de 8 % : L’Islande, l’Azerbaïdjan, la Géorgie, la Biélorussie, la Norvège, la Turquie et l’Ouzbékistan.
 

En Suisse, le nombre de Français inscrits au registre s’accroît de 2,2% pour s’établir à 179.597. La Confédération helvétique reste le pays où la présence française est la plus forte.  La communauté française diminue en Russie (-5,07.


Les zones où la population française stagne ou diminue 

Proche et Moyen-Orient

La communauté française établie au Proche et Moyen-Orient a augmenté de 1,47 % et compte désormais 140.386 personnes. Cette zone se caractérise par des évolutions très heurtées de la population. Le Qatar, l’Iran, la Jordanie et les Emirats Arabes Unis ont des taux de croissance compris entre 9 et 10,3 %.

Les communautés françaises du Koweït, d’Arabie Saoudite et du Liban croissent à un rythme compris entre 4 et 7 %. La communauté française de Jérusalem a quant à elle diminué de 6,7 %.

Afrique non francophone


Les Français inscrits dans les pays de cette région sont généralement peu nombreux, exception faite de l’Afrique du Sud avec plus de 7.920 inscris (+5%), les évolutions des communautés n’en restent pas moins hétérogènes.

Certains pays voient leur communauté française augmenter fortement, tels que le Ghana (+6,7 %) ou encore le Kenya (+6,2 %). Le Nigéria voit sa communauté française diminuer de 5 %.

Afrique francophone

En Afrique francophone, le nombre de Français inscrits au registre a peu progressé. La baisse est particulièrement marquée pour le Burundi (-23 %) ou Djibouti (- 7,2). D’autres pays connaissent en revanche un fort accroissement du nombre de Français installés sur leur sol. C’est le cas du Rwanda (+20,5 %), du Mali (+10,3 %), de la République Centrafricaine (+7 %) et de l’Ile Maurice (+6,9 %).

Amérique centrale-Sud

Le nombre de Français au Brésil chute de 3,4 %. Dans cinq pays, la baisse est de plus de 5 % : le Paraguay (-13,7 %), Trinité et Tobago (-13,3 %), l’Argentine (-8,4 %) Sainte-Lucie (-5,4%) et le Venezuela (-5%). En revanche, la croissance est particulièrement marquée pour Cuba (+20,7 %) et le Chili (+9%).

Les doubles-nationaux

La part des double-nationaux (41,4 %) parmi les Français de l’étranger inscrits au registre est légèrement inférieure à celle de 2015.  Cette proportion varie fortement d’une région à l’autre. Moins d’un Français sur quatre établi en Asie-Océanie possède une autre nationalité, alors qu’ils sont près des 60 % dans cette situation au Proche et Moyen-Orient. Dans les Etats membres de l’Union européenne, 29 % des inscrits détiennent plusieurs nationalités, une proportion qui s’élève à 44 % en Amérique du Nord.

Source : http://www.assemblee-afe.fr/IMG/pdf/rapport_2017.pdf

2 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Véronique mer 01/11/2017 - 13:16

Ceci ne concerne que les Francais inscrits auprès des autorités consulaires. Il y a quand même une zone d'ombre importante, étant donné que cette inscription n'est pas obligatoires. Je présume même que cette zone d'ombre concerne particulièrement des doubles nationaux.

Répondre
Commentaire avatar

Raphael sam 07/10/2017 - 04:21

Il serait interessant que l'on nous donne aussi le nombre de francais résidant à l'étranger par catégories sociales .

Répondre

Education

Londres Appercu
POLITIQUE

Theresa May s’attaque aux frais de scolarité des universités

£9 000. C’est ce que payent en moyenne les étudiants britanniques inscrits à l’université chaque année. Une réalité difficile, à laquelle souhaite remédier la Première ministre Theresa May.

Famille

BLEU BLANC BOX

5 moyens de faire plaisir à sa mamie malgré la distance

Il n’est pas toujours évident d’être aux petits soins de ses grands-parents et en particulier de sa mamie lorsqu’elle vit seule ou si loin de vous. Pour vous venir en aide, Bleu Blanc Box a sélectionn

Retour en France

Shanghai Appercu
VIE PRATIQUE

Wechat, Alipay ...gardez vos habitudes chinoises en France !

Wechat, Alipay, Kuaidi...en France, comme en Chine, la révolution digitale est en marche. Petit tour d’horizon pour se sentir moins dépaysé lors de votre prochain séjour au pays.