Mercredi 21 août 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L'ACTU EN BREF

Par | Publié le 25/05/2005 à 00:00 | Mis à jour le 24/05/2005 à 18:07
Irak : Zarkaoui en piteux état ?- Abou Moussab Zarkaoui, bras armé d’Al Qaïda en Irak, responsable de la plupart des attentats perpétrés ces derniers mois dans le pays, aurait été blessé hier. C’est un site musulman invitant les fidèles à prier pour son rétablissement qui a relayé l’information hier. L'homme à abattre pour Washington aurait été touché lors d’un raid américain dans l’Ouest du pays, près de la frontière avec la Syrie. Deux de ses proches collaborateurs auraient été capturés au cours de la même opération. Alors que trois GIs ont péri hier en Irak et que les violences ne cessent pas depuis une semaine, les Etats-Unis affirment prendre la nouvelle avec circonspection et envisagent une manipulation. 25 millions de dollars ont été promis en récompense à qui attraperait le terroriste. (LPJ – 25 mai 2005)
Eco : L’OCDE voit la croissance européenne toute molle.- L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié hier un rapport présentant des perspectives médiocres pour l’Europe en 2005-2006. Alors que la croissance de la zone euro sur cette période était estimée à 1,9% en novembre dernier, elle ne devrait finalement s’élever qu’à 1,2%. L’OCDE souligne le rôle pénalisant joué par la force de l’euro sur le commerce extérieur des pays où il a cours. L’essoufflement des économies française et allemande serait aussi une des explications à la faiblesse européenne. Les prévisions de croissance française sont ramenées de 2 à 1,4% pour 2005 et de 2 à 2,3% pour 2006. En Allemagne, on table sur 1,25% au lieu de 1,4 en 2005 et sur 1,75% au lieu de 2,3 l’année suivante. (LPJ – 25 mai 2005)
Immobilier : La chambre de bonne revient sur le marché.- Le gouvernement doit présenter aujourd’hui en Conseil des ministres une mesure visant à autoriser la mise sur le marché locatif des chambres de bonnes. Allant de 7 à 9m2, les surfaces minuscules visées par la loi se trouvent généralement sous les toits dans les immeubles bourgeois des grandes villes, principalement à Paris. Ce type de logement sera notamment destiné aux étudiants, mais aussi aux personnes défavorisées. Pour les étudiants, on constate chaque année une pénurie de logement à bas prix et c’est pourquoi le gouvernement veut boucler l’article avant la prochaine rentrée universitaire. Ce sont les Conseils régionaux des oeuvres universitaires (CROUS) qui seront chargés de l’attribution des chambres de bonnes et la durée minimum du bail sera ramenée de 12 à neuf, pour se fondre avec l’année scolaire. (LPJ – 25 mai 2005)
0 Commentaire (s)Réagir