Vendredi 14 août 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

La location meublée, une aubaine pour les expatriés

Par My expat | Publié le 03/02/2020 à 17:24 | Mis à jour le 03/02/2020 à 17:24
image

Une fois que l’acquéreur a enfin trouvé la perle rare et a réalisé son investissement locatif, une question se pose : louer ce bien immobilier en meublé ou vide ? Réussir son investissement passe aussi par cette décision. Chaque type de location a ses avantages et ses inconvénients. Nombreux sont ceux qui optent pour la location meublée pour ses intérêts financiers et fiscaux.

Un bien meublé doit, selon la loi, comprend l’équipement minimum utile au quotidien pour un locataire, notamment la literie, les plaques de cuisson, le réfrigérateur, des sièges, ou encore le luminaire. 

 

La location meublée d’un point de vue financier

 

Le loyer qu’un propriétaire pourra percevoir sur son investissement locatif est un élément essentiel à son projet. La location meublée peut mieux répondre à ce critère, car le loyer dans ce type de bien est plus élevé. On parle donc d’une meilleure rentabilité. En effet, le loyer d’un bien meublé sera 10 à 20% plus élevé que le loyer d’un bien vide, en moyenne.

De manière globale, aucun propriétaire n’est à l’abri des loyers impayés. Toutefois, pour les locations meublées, ce risque est plus faible. 

Malgré le loyer plus élevé, la location meublée séduit les locataires, surtout dans les villes étudiantes. Les propriétaires se tournent souvent vers cette solution, car les biens sont loués très rapidement, et le phénomène “turn-over” qui est plus important qu’en location vide, permet de réajuster le loyer entre deux locataires. Ce phénomène peut être expliqué par la facilité à déménager sans les meubles, et au préavis qui est d’un mois, contre trois mois pour une location vide (sauf en zone tendues).

 

Louer un appartement meublé d'un point de vue fiscal

 

Lorsqu’un propriétaire décide de louer meublé, il peut bénéficier d’un statut fiscalement avantageux : le statut LMNP ( loueur en meublé non professionnel). Les investisseurs expatriés peuvent aussi avoir accès à ce statut. En fait, acquérir un bien immobilier et le louer en meublé donne la possibilité à l’investisseur d’obtenir ce statut.

Le statut LMNP est très intéressant d’un point de vue fiscal

D’abord, il permet de déduire les frais liés à la location, notamment l’entretien, les intérêts sur le crédit immobilier, les frais de gestion et les honoraires de l’agence.

En plus de cela, l’amortissement du bien immobilier peut être déduit des revenus locatifs du propriétaire pendant 20 ans. Cette solution permet de réduire les impôts à payer.

Un propriétaire qui perçoit moins de 70 000 € de loyers par an peut être soumis au régime micro ; c’est à dire que le revenu fait partie de la catégorie BIC ( bénéfices industriels et commerciaux). L’abattement des charges sur les recettes perçues s’élève à 50% est se calcule automatiquement par le service des impôts. Cet abattement est de 30% pour les locations vides.

 

Comment investir à distance ?

 

Tout comme les résidents français, les expatriés bénéficient également des avantages fiscaux et financiers qu’offre le statut LMNP. 

Grâce à My expat, un investisseur basé à l’étranger n’a pas besoin de se déplacer pour réaliser son projet immobilier. A travers notre plateforme digitale, le futur acquéreur pourra retrouver les meilleures opportunités qui répondent à son besoin à ParisBordeauxMarseille et Lyon. L’équipe de My expat s’occupe de tout ; en partant de l’analyse du projet, à la recherche de biens, et enfin à la signature des documents et la finalisation de la transaction immobilière. En d’autres termes, la solution My expat est 100% digitale, simple et efficace !

 

Vous avez un projet dans l’immobilier ? Contactez un expert dans l’investissement locatif qui pourra vous conseiller.

Nous vous recommandons

my-expat-investissement-immobilier

My expat

My expat organise les projets immobiliers des expatriés.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat & Emploi

COACHING

6 conseils pour gérer votre business entre deux expatriations

Le départ ou le retour d’une expatriation peut être un moment difficile à gérer lorsqu’on est entrepreneure. Vous vous sentirez probablement débordée par la montagne de choses à prévoir