Dimanche 24 janvier 2021

Covid-19, l’Indonésie entre en récession économique

Par Lepetitjournal Jakarta | Publié le 10/11/2020 à 22:30 | Mis à jour le 12/11/2020 à 04:16
covid19 Indonesie recession

Pour la première fois depuis la crise financière asiatique qui a agité la région il y a 20 ans, « l’Indonésie entre à nouveau en récession économique » a annoncé cette semaine l’agence nationale des statistiques.

 

L’Indonésie a connu sa dernière récession entre 1998 et 1999 suite à la crise financière asiatique qui avait déstabilisé l’archipel et mené à la chute du président Suharto.

 

Impact de la crise sanitaire Covid-19

 

Sous l’impact de la crise sanitaire due au coronavirus, l’économie indonésienne enregistre sur deux trimestres consécutifs une chute de son PIB. Pour le deuxième trimestre, le PIB recule de 5,3 % et de 3,49% pour le troisième trimestre sur un an.

 

Selon le directeur du bureau des statistiques : « on constate une amélioration de la situation économique et on observe une bonne tendance en ce qui concerne le quatrième trimestre ». Le fait que l’Indonésie soit moins impliquée dans les échanges régionaux limite l’impact de la crise économique, au contraire de sa voisine Singapour qui a vu son PIB chuter de 13%. Si le tourisme, la construction, les services et les transports sont très impactés par la crise, les secteurs manufacturier et alimentaire commencent à se redresser selon le bureau d’analyse Fitch basé à Singapour.

 

 

D’après les chiffres de l’OCDE* publiés en 2018, 70% de la population active en Indonésie vit de l’économie informelle. Aujourd’hui, 2,67 millions d’indonésiens ont perdu leur travail suite à cette crise sanitaire. Un plan de relance de l’économie et d’aide aux populations de 48 milliards de dollars a été débloqué mais il n’a pas encore été utilisé dans sa grande majorité. Cet argent permettrait de relancer l’économie au quatrième trimestre.

 

Les économies les plus touchées 

 

L’île de Bali souffre le plus de la crise sanitaire ; elle enregistre une chute de 10,98% de son PIB. Le secteur du tourisme représente 58% de l’activité économique de l’île, la fermeture des frontières en mars a eu des conséquences fortes sur de nombreuses infrastructures ; hôtels, restaurants, magasins... Depuis fin juillet, le tourisme local est à nouveau autorisé et permet une légère relance de l’activité. Même si les professionnels du tourisme restent très pessimistes sur leur avenir.

 

Jakarta enregistre -8,22 % et Yogyakarta -6.74%.

 

 

L’économie en Papouasie, moins dépendante de l’extérieur et riche en matières premières, est moins touchée par la crise sanitaire, elle enregistre une augmentation de 4,5%.

 

Une loi pour attirer les investisseurs étrangers

 

Le président Indonésien Joko Widodo vient de signer la « loi omnibus » comportant de nombreux textes ayant pour but de faciliter l’investissement étranger sur le territoire. Néanmoins, les syndicats jugent que ces nouvelles mesures ne protègent plus les employés et les défenseurs de l’environnement dénoncent une diminution des contraintes environnementales.

 

L’Indonésie enregistre 421.000 cas et 14.250 décès dus à la pandémie.

 

 

  • Organisation de Coopération et de Développement Économique

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com jakarta

Lepetitjournal Jakarta

L'édition de Jakarta de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Curieux jeu 12/11/2020 - 08:24

Qu'est-ce que la loi omnibus ?

Répondre
Commentaire avatar

Fgc sam 14/11/2020 - 12:22

C'est un package de modernisation des lois du travail qui était encore celle de l'époque de la dictature, pour simplifier le passage d'une plus large partie de la population dans l'économie formelle pour casser la pauvreté de masse.

Répondre