Lundi 16 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mort Abu Bakr al-Baghdadi : « Un tournant » pour Erdoğan

Par Jonathan Grimmer | Publié le 28/10/2019 à 03:45 | Mis à jour le 28/10/2019 à 03:50
Abu Bakr al-Baghdadi turquie erdogan reaction daech isis etat islamique

Recep Tayyip Erdoğan s’est félicité, hier, de la mort du chef de l’Etat islamique Abu Bakr al-Baghdadi, tué samedi au cours d’un raid mené par les Etats-Unis dans le nord-est de la Syrie, estimant que cet événement constituait un tournant dans la lutte conte le terrorisme. « Après avoir payé le prix le plus cher dans la lutte contre Daesh, le PKK / YPG et d'autres organisations terroristes, la Turquie se félicite de cette nouvelle », a-t-il écrit sur Twitter, mettant ainsi un point d’honneur à mettre sur le même plan l’organisation djihadiste et les combattants indépendantistes kurdes. « Je suis convaincu qu'une lutte décisive contre le terrorisme, conforme à l'esprit d'alliance, apportera la paix à toute l'humanité », a-t-il ajouté.

Dans un communiqué de presse, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a lui qualifié Abu Bakr al-Baghdadi « d’un des plus grands ennemis de l’humanité, de l’islam et de la Turquie ». Et de souligner : « La Turquie, l'un des membres les plus actifs de la Coalition mondiale contre Daech, s'est livrée à un combat au corps à corps à l'avant-garde de la lutte contre l'organisation terroriste fondée par cette idéologie terroriste et perverse qu'elle représente. Notre lutte contre des organisations terroristes telles que Daech et PKK / PYD se poursuivra sans interruption à l'avenir. »

De son côté, le président Trump a salué la coopération d’Ankara, qualifiée de « formidable ». En l’espèce, les autorités turques avaient donné le feu vert à la Maison Blanche pour que les forces américaines puissent survoler l’espace aérien de la Turquie pendant leur mission.

jonathan grimmer lepetitjournal istanbul journaliste

Jonathan Grimmer

Diplômé de l'IPJ Paris-Dauphine, passionné de littérature et d'échecs, j'ai pris la responsabilité de l’édition d’Istanbul de lepetitjournal.com en avril 2019 après avoir travaillé deux ans en France pour divers titres de la presse écrite.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

sheikh Nanar lun 28/10/2019 - 08:45

Après qu'il ait laissé passer pendant 3 ans par sa frontière syrienne récemment déminée des armes et des mercenaires jihadistes , dont certains formés sur des bases concédées par la Turquie, en Turquie, à la dite Coalition, certains téléguidés et financés durablement par certains membres de cette Coalition.... il lui faudra un jour reconnaître ces erreurs d'alors, l'errement d'une Coalition visant à déstabiliser la Syrie

Répondre

Communauté

Dubaï Appercu
TROPHÉES AFRIQUE MOYEN ORIENT

Gwénola Cadot, lauréate du Trophée Education

Gwénola Cadot c’est l’exemple même de l’expatriée qui ne se contente pas de suivre son conjoint, mais qui met au contraire à profit les défis de l’expatriation pour se réinventer sans crainte, apprend