NAHIL, PRÈS DE L'AVENUE ISTIKLAL – A l'approche des fêtes, des cadeaux qui font doublement plaisir

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 17/12/2013 à 23:02 | Mis à jour le 17/12/2013 à 20:52

Offrir c'est bien, le faire deux fois c'est mieux. Et cela l'est encore plus quand on peut le faire pour rien... La petite boutique Nah?l, gérée par les membres de l'association KEDV (Fondation de soutien au travail des femmes) détient le secret de ce ?deux en un?. A quelques jours des fêtes de fin d'année, elle a ouvert ses portes au petitjournal.com d'Istanbul. Si les idées de cadeaux vous manquent, voici une petite idée caritative pour faire plaisir à ceux qu'on aime tout en soutenant celles qui en ont besoin.

L'association KEDV (Kad?n Eme?ini De?erlendirme Vakf?) a été fondée par un groupe d'amis, à Istanbul, en 1986. Elle regroupe actuellement près d'une centaine de collectifs différents, implantés dans de nombreux quartiers d'Istanbul ou villes de Turquie. Les femmes qui en font partie bénéficient de l'opportunité d'une formation, de services de garde pour leurs enfants et de la possibilité d'un revenu. Le magasin Nah?l a été ouvert afin de soutenir le travail de ces femmes. En faisant leurs achats dans cette petite boutique à deux étages, dont les fonds sont reversés à la fondation, les clients apportent, à leur façon, leur soutien. Les gains, qui contribuent à l'autonomie et à l'indépendance économique de ces femmes, servent également à financer des services de garde d'enfants pour les femmes à faibles revenus. Sans la boutique, tout cela ne serait peut-être pas possible.

Où la chercher, quoi y trouver ?

La boutique Nah?l du quartier stambouliote de Beyo?lu se cache, petite mais fière, au détour d'une ruelle parallèle à la grande avenue Istiklal. Prenez la deuxième rue à droite après le consulat de France et c'est sans difficulté que vous découvrirez, sur votre gauche, ce petit magasin. Bien qu'il soit tenu par des femmes et que les produits en vente soient également fabriqués par des femmes aux quatre coins de la Turquie, ce magasin n'est pas pour autant dédié qu'à ces dames. Bien au contraire, il fera le bonheur de tous, petits et grands, hommes et femmes, jeunes et personnes âgées.

Cet endroit foisonne de petits mystères, il faut chiner, chercher, mais à coup sûr, ou presque, vous y trouverez votre bonheur. Une fois la porte passée, humez les odeurs de savon en provenance de Mardin, où depuis cinq ans un collectif de femmes y a ouvert une petite entreprise dédiée à leur fabrication. Respirez les effluves de grenade, d'abricot, et d'autres senteurs délicates. Au rez-de-chaussée, une multitude de produits pour la salle de bain, du porte-savon à la serviette, cohabitent avec bijoux artisanaux, miroirs de poche au design oriental, ou encore petits carnets aux diverses couvertures, de cuir ou d'étoffe.

Promenez-vous entre les étals et vous voilà partis en voyage par delà la Turquie. Des faïence d'Iznik aux foulards d'Istanbul, Nah?l vous amène en balade. A l'étage, une sorte de friperie s'organise. De la robe de soirée à la combinaison de ski, en passant par le blazer et les mocassins, c'est tout un petit bazar qui s'offre aux clients de Nah?l. Il y en a pour toutes les tailles, et pour tous les goûts. Ces rayons vestimentaires de seconde main sont, pour sûr, une mine d'or pour les amateurs de vintage. Pour les enfants, et même les très grands, quelques poupées et peluches parsèment l'atelier. Les fins gourmets trouveront confitures, huiles d'olive, et pâtes maison. Et, pour les petits budgets, savons (entre 3,5TL et 5TL), aimants à frigo, petites pochettes (environ 10TL), colliers (environs 12TL) et boucles d'oreilles feront de jolis cadeaux sous le sapin.

Lepetitjournal.com d'Istanbul, à l'affût des cadeaux originaux, en a retenu quelques-uns...

Pour affronter le froid de l'hiver qui arrive à grands pas, les foulards fabriqués à Istanbul pourront se révéler fort utiles. Alors pourquoi ne pas allier l'utile à l'agréable pour 20 livres turques, qui rappelons-le, sont reversés aux femmes de la fondation KEDV. Il en existe de toutes les couleurs.

Ces poupées aux cheveux colorés devraient plaire aux jeunes enfants. Elles coûtent 22,5 livres turques, soit environ 8 euros.

 

Cet ensemble pour la salle de bain, composé d'un savon et de deux tasses, provient d'Iznik. Il vous en coûtera 45 livres turques (soit 16 euros). Dans la boutique, il existe une multitude de ces petits coffrets cadeaux, le prix, variant selon le contenu. Pour cinq livres turques en plus, il est possible d'avoir à la place du deuxième verre un porte-savon.

 

Ce service, composé de gants de toilettes et de serviettes de bain, est une pièce phare selon la vendeuse du magasin. Il coûte 80 livres turques soit 28,5 euros.

Laura Lavenne (http://lepetitjournal.com/istanbul) mercredi 18 décembre 2013

Infos pratiques :

Adresse : ?stiklal Caddesi, Bekar Sokak, No. 17 Beyo?lu ?stanbul.
Contact : 0212 251 90 85
Horaires d'ouverture :10h-19h, fermé le dimanche
Pour plus d'informations : www.nahil.com.tr

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Istanbul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Albane Akyuz

Rédactrice en chef de l'édition Istanbul.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale